un millier de nouvelles recrues radiées pour faux diplômes

0 121

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) a radié près de 1 000 nouvelles recrues dans les forces de défense, révèle un message porté signé hier 10 août. La décision du Mindef Joseph Beti Assomo sanctionne des candidats détenteurs de faux diplômes qui ont passé différents concours d’intégration dans les corps de l’armée et de la gendarmerie en 2022.

« Les élèves sous-officiers des armées, contingent 2022, dont les noms suivent (…) sont radiés des forces de défense pour y avoir accédé avec de faux diplômes », peut-on lire dans ces documents. Ces recrues suivaient déjà leur formation dans les différents camps de l’armée à travers le pays. Le Mindef remet les intéressés à leurs familles et se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires.

Dans le but de répondre aux différents conflits dans lesquels les Forces de défense et de sécurité sont engagées, le gouvernement a en effet engagé un processus de renforcement des effectifs de l’armée. Cette année, le Mindef a lancé le recrutement de 1 080 sous-officiers, 3 000 gendarmes et 5 330 soldats et matelots de 2e classe. Pour un total de 9 410 nouvelles recrues. Des analystes estiment que l’armée camerounaise est forte de 50 000 hommes.

L.A.

 

Lire aussi : Recrutements dans l’armée : une dizaine de falsificateurs de documents arrêtés par la gendarmerie



Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1108-9208-forces-armees-un-millier-de-nouvelles-recrues-radiees-pour-faux-diplomes