Cameroun : bras de fer entre le patron de la Fédération, Samuel Eto’o et le gouvernement autour du nouveau sélectionneur | TV5MONDE

- Advertisement -

Cameroun : bras de fer entre le patron de la Fédération, Samuel Eto’o et le gouvernement autour du nouveau sélectionneur | TV5MONDE

C’est une nomination qui ne passe pas. Le gouvernement avait annoncé dans un communiqué ce mardi 2 avril sa décision de nommer le belge Marc Brys sélectionneur de l’équipe nationale. La Fédération de football camerounaise et son président Samuel Eto’o dénoncent une « décision unilatérale ». Selon la Fécafoot la gestion sportive de la sélection relève de la seule Fédération. Et la Fécafoot annonce que son président va proposer un nouveau nom à la tête de la sélection nationale dans les 72 heures.  Retour sur un bras de fer. 

« Le Ministère des Sports et de l’Éducation physique a déjà pris toutes les dispositions utiles et nécessaires, […] pour l’entrée en fonction du nouvel entraîneur-sélectionneur, M. Marc Brys, et des autres membres de l’encadrement technique. » Le gouvernement camerounais n’entend pas reculer. Marc Brys sera bien le nouveau sélectionneur. 

Dans ce courrier du 5 avril du  Ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, le gouvernement n’entend pas revenir sur sa décision. Le courrier évoque l’article 9 du fonctionnement de la Fédération qui donnerait la possibilité aux pouvoirs publics de nommer le sélectionneur. 

Une décision « unilatérale »

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait dénoncé mercredi 3 avril la décision « unilatérale » prise la veille par le gouvernement en nommant le Belge Marc Brys sélectionneur de l’équipe nationale masculine pour succéder à Rigobert Song.

« La Fédération camerounaise de football a appris, au même moment que l’ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin » , s’indigne la Fécafoot, évoquant sa « grande surprise », dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Selon la Fédération, cette nomination s’oppose au décret présidentiel « portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football », qui précise que la gestion sportive des sélections relève de la compétence de Fécafoot. 

Nommé mardi 2 avril dans un communiqué du ministre des Sports, le nouveau sélectionneur, Marc Brys, 61 ans, succède à Rigobert Song dont le contrat s’est achevé fin février et n’a pas été renouvelé par le président des Lions Indomptables, Samuel Eto’o. 

Samuel Eto’o chargé de nommer un nouveau sélectionneur dans les 72 heures

Il s’agit du troisième technicien belge à prendre la tête de la sélection camerounaise. Le précédent était Hugo Broos, qui l’avait menée au sacre en Coupe d’Afrique en 2017.

Mais pour la Fédération et son président  Samuel Eto’o rien n’est acté. Le comité de la Fécafoot a demandé à président de lui soumettre des noms pour la direction de la sélection nationale dans les « 72 heures ».

Le Cameroun reste sur une élimination dès les huitièmes de finale de la dernière CAN en janvier, battu par le Nigeria 2-0. Le nouveau sélectionneur aura pour mission principale de qualifier les Lions pour la prochaine édition en 2025 et pour la Coupe du Monde 2026

La FIFA a, à plusieurs reprises, rappelé que tout ingérence dans les affaires sportives dans une Fédération par des autorités politiques peut entraîner des sanctions des instances internationales.

 

Cet article est apparu en premier sur https://information.tv5monde.com/afrique/cameroun-bras-de-fer-entre-le-patron-de-la-federation-samuel-etoo-et-le-gouvernement-autour


.

- Advertisement -