“A une époque j’ai bu beaucoup » : Jacques Weber revient avec pudeur sur sa dépendance passée à l’alcool

0 11

Ce mardi 4 octobre, En aparté recevait Jacques Weber. Au cours de l’interview, le monument du cinéma français s’est laissé aller à quelques confidences, notamment sur une addiction passée.

Il est de retour, pour le plus grand bonheur du public. Un temps négligé par les réalisateurs et les metteurs en scène, Jacques Weber multiplie de nouveaux les projets, lui qui a livré une performance très remarquée dans la saison 2 de la série En thérapie, et qui sera, dès le 5 octobre prochain, à l’affiche du film L’origine du maldans lequel il donne la réplique à Laure Calamy. Doté de sa bonhomie habituelle, Jacques Weber s’est prêté au jeu des confidences dans le studio d’En aparté ce mardi, guidé par la voix de Nathalie Levy. Accueilli comme il se doit, l’acteur s’est vu offrir du café en arrivant sur les lieux. Une petite attention qui n’a pas manqué de le ravir, puisque c’est une boisson dont il raffole. « Il y a vraiment tout ce que j’aime !« , s’est-il extasié. « Oui, on a fait en sorte, effectivement, parce que le café, vous y allez à haute dose !« , a répondu Nathalie Lévy, bien renseignée. « Oui, trop« , a reconnu le comédien avant d’ajouter : « Je suis caféinomane, j’adore ça, et j’en prends même un pour me coucher, pour m’endormir… » Un fait curieux qui a poussé la journaliste à interroger son invité sur le remplacement d’une dépendance par une autre. « Oh…eh bien s’il faut dire des choses sur soi-même, c’est vrai qu’à une époque, j’ai bu beaucoup« , a avoué Jacques Weber avant de préciser : « Je ne bois plus« . Le comédien est alors revenu sur les raisons qui l’ont poussé à consommer de l’alcool à outrance. « C’est vrai que pour plein de raisons assez enchevêtrées, je m’étais mis à boire beaucoup, avant de jouer, parce que j’avais très peur« , a-t-il lâché. Une habitude destructrice que l’acteur a arrêtée aujourd’hui. « Maintenant, j’ai très peur, mais je me soigne ! »a-t-il assuré, en riant.

Jacques Weber : ému en évoquant son ami Jacques Villeret

Lors d’une brève rétrospective sur sa carrière, Jacques Weber a eu l’occasion d’évoquer le film Don Juan, sorti en 1998. Un moment de l’interview qui a fait remonter dans la mémoire de l’acteur le souvenir de son meilleur ami, Jacques Villeret, qui a failli jouer dans le film. « C’était l’un, sinon le plus doué d’entre nous tous« , a déclaré Jacques Weber à propos de l’acteur disparu en 2005 avant d’ajouter : « Il est parti mille fois trop tôtpour plein de choses, pour une tristesse très profonde, pour un désespoir ancré définitivement, et j’en suis encore touché. »

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/a-une-epoque-j-ai-bu-beaucoup-jacques-weber-revient-avec-pudeur-sur-sa-dependance-passee-a-l-alcool-1656866