l’Antic forme des agents des administrations publiques, cibles de choix des hackers

0 22

Des personnels de diverses administrations publiques camerounaises ont pris part pendant cinq jours à un atelier de formation pratique sur la sécurisation des systèmes d’information. La formation, organisée du 16 au 20 août derniers à Kribi (Sud) par l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic), a permis d’outiller les participants sur les techniques leur permettant de maîtriser des outils TIC dans la lutte contre la cybercriminalité.
Cet atelier intervient dans un contexte de montée des menaces numériques au Cameroun. Les administrations publiques sont une cible de choix pour les hackers. L’Antic affirme avoir débusqué plus de 6 500 faux comptes de personnalités sur les réseaux sociaux, détecté plus de 100 000 vulnérabilités dans le système d’information desdites administrations et enregistré une trentaine de cyberattaques. Elle estime par ailleurs à 12,2 milliards de FCFA, les pertes financières dues aux intrusions dans les systèmes informatiques des administrations publiques et privées en 2021.
L’Antic multiplie depuis quelque temps les formations du personnel de l’État dans le domaine des TIC, dans le cadre de sa mission de sécurisation du cyberespace national. Ces formations visent à doter les personnels de connaissances et compétences techniques leur permettant de sécuriser leurs systèmes d’information et partant, de promouvoir la gouvernance électronique qui est un levier important d’optimisation des performances des administrations.
P.N.N
Lire aussi:
Cybercriminalité : le Cameroun adhère à la Convention de Budapest pour mieux traquer les délinquants sur Internet
Sécurité numérique : plus de 9000 demandes traitées par l’Antic en 2021

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2208-9230-securite-informatique-l-antic-forme-des-agents-des-administrations-publiques-cibles-de-choix-des-hackers