Samuel Eto’o refuse de reconnaître le nouvel entraîneur des Lions et somme le ministère des sports à s’expliquer

- Advertisement -

Samuel Eto’o refuse de reconnaître le nouvel entraîneur des Lions et somme le ministère des sports à s’expliquer

Le Cameroun a annoncé la nomination de Marc Brys à la tête de la sélection nationale, succédant ainsi à Rigobert Song dont le contrat n’a pas été renouvelé après la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Cette décision a été officialisée par le ministère des Sports à travers un communiqué qui a pris de court la Fecafoot, dirigée par Samuel Eto’o.

Dans un courrier adressé au ministre des Sports, Samuel Eto’o exprime son mécontentement pour avoir été tenu à l’écart du processus de nomination. En effet, la Fecafoot conteste le recrutement du sélectionneur et des responsables de l’équipe nationale, rappelant que cette compétence revient à la fédération nationale selon les termes du décret en vigueur.

La Fecafoot refuse donc de reconnaître les nominations effectuées en-dehors du cadre légal et règlementaire, et mentionne son rôle dans la gestion administrative, sportive et technique des sélections nationales de football. Samuel Eto’o demande au ministère des Sports de prendre acte de leurs remarques et de collaborer dans le respect des textes en vigueur.

Ci-dessous, l’intégralité de la lettre adressée au ministre des Sports par Samuel Eto’o :

« Objet : Recrutement du sélectionneur et des Responsables chargés de l’encadrement technique, administratif cl médical de l’équipe nationale senior de football masculin.

Monsieur le Ministre,

La Fédération camerounaise de football a pris connaissance ce 2 avril 2024 du recrutement d’un sélectionneur et des responsables chargés de F encadrement technique, administratif et médical de l’équipe nationale senior de football masculin.

Il ne fait aucun doute que l’examen technique des candidatures au poste de sélectionneur soit une compétence dévolue à la fédération nationale selon les termes du décret N°2014/384 du 26 juillet 2014, portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football.

Plus précisément, en son article 3(1), cet acte règlementaire signé du Président Paul Biya. Confie à la Fecafoot la gestion administrative, sportive et technique des sélections nationales de football. Notre instance est donc compétente pour recevoir, évaluer et proposer à la tutelle gouvernementale les candidats aux postes à pourvoir concernés.

En dépit de nos propositions diligentes et au bout d’une vaine attente, il nous a été instruit de contractualiser un nouveau sélectionneur, ses adjoints, des personnels médicaux et administratifs, à l’instar du Coordonnateur général des sélections nationales de football, dont le recrutement est, du reste, une compétence exclusive de la Fecafoot selon l’article 4 du décret ci-dessus cité.

N’ayant etc associés ni de près ni de loin au processus de présélection des candidatures aux postes à pourvoir, nous référant aux dispositions du décret précédemment mentionne et au Règlement du Statut et du transfert des Joueurs Fifa. la fédération camerounaise de football ne s’est pas joint au processus de recrutement des personnels nommés au sein de l’encadrement technique, administratif et medical de nos sélections nationales.

La fédération nationale ne saurait reconnaitre ces nominations effectuées en-dehors de tout cadre légal et règlementaire. Dans l’absolu, la Fécafoot ne saurait être partie prenante de cet acte dénué de tout fondement légal et ne saurait transiger avec les règlements supra nationaux et encore moins, avec les dispositions légales et réglementaires en vigueur dans notre pays.

Monsieur le Ministre, qu’il vous plaise de prendre acte de nos remarques, tout en restant disponible pour une collaboration dans le respect des textes en vigueur.

Respectueusement

Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/samuel-eto-o-refuse-de-reconnaitre-le-nouvel-entraineur-des-lions-et-somme-le-ministere-des-sports-a-s-expliquer


.

- Advertisement -