Pourquoi Serge Espoir Matomba se rapproche de l’activiste Kemi Seba et de Nathalie Yamb

- Advertisement -

Pourquoi Serge Espoir Matomba se rapproche de l’activiste Kemi Seba et de Nathalie Yamb

Kemi Seba séjourne en ce moment au Cameroun. Le fondateur de l’ONG Urgences panafricanistes, présenté comme l’une des figures de proue du panafricanisme contemporain, répond à une invitation de l’homme politique camerounais Serge Espoir Matomba. La communication de ce dernier s’est, pour le moment, gardée de communiquer l’agenda de ce séjour qui s’achève le 12 janvier prochain.
Une source crédible fait néanmoins savoir que l’arrivée de Kemi Seba n’a rien à voir avec les activités de politique de Serge Espoir Matomba. La même source ajoute que l’activiste Franco-béninois a fait le déplacement de Douala pour faire la promotion du projet For You Media Africa, un groupe de presse fondé en 2022 par Serge Espoir Matomba et qui se positionne comme panafricaniste. La Franco-camerounaise Nathalie Yamb participe aussi à cette promotion. Comme Kemi Seba, elle s’est rendue célèbre avec son discours virulent contre la France sur les réseaux sociaux.
Même si de manière officielle sa visite n’a rien de politique, Kemi Seba s’est quand même rendu au siège du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs), le parti qui a porté la candidature de Serge Espoir Matomba à la dernière élection présidentielle. René Bakota, le secrétaire général du PURS, fait savoir que cette visite était « un échange avec une figure marquante du panafricanisme pour lequel on n’est pas insensible ».
Lutte contre le franc CFA
Si le discours de Kemi Seba passe bien auprès des cadres et des militants du Purs, c’est bien parce que cette formation politique n’est pas étrangère à l’idéologie panafricaniste. Pour preuve, l’autodétermination des peuples prônée par les panafricanistes est l’un des objectifs poursuivis par le PURS.
Si ce parti politique n’affiche pas ostentatoirement son penchant pour le panafricanisme, il n’en est rien de Serge Espoir Matomba. Le 16 décembre dernier, il a rencontré, en grande pompe, l’universitaire ivoirien Nicolas Agbohou, un des fervents pourfendeurs du franc CFA, comme la majorité des leaders panafricanistes du moment. A la suite de cette rencontre, Serge Espoir Matomba, qui occupe toujours le poste de premier secrétaire du Purs, a révélé que son parti s’apprête à s’engager pour la fin du franc CFA au Cameroun et en Afrique.
La lutte contre le franc CFA est aussi le dada de Kemi Seba et de son ONG. Sa méthode a souvent été d’alterner entre réflexion intellectuelle et action d’éclat, comme quand il brûle un billet de banque au Sénégal en 2017. L’activiste n’a pour autant pas été épargné par des accusations de collusion avec les milieux russes. L’année dernière, plusieurs journaux européens ont révélé, après avoir consulté des documents internes, que Kemi Seba était financé, entre 2018 et 2019, par l’oligarque russe Evgueni Prigojine, ancien patron du groupe paramilitaire Wagner.
Toute cette activité laisse penser que Serge Espoir Matomba a l’intention de donner un coup de barre à son positionnement politique en revêtant davantage le combat pour le panafricanisme, qui attire généralement les foules, à une année de la prochaine élection présidentielle, censée se tenir en octobre 2025. On rappelle qu’il avait huitième sur neuf candidats à l’élection présidentielle de 2018, avec un score de 0,54 %.
Michel Ange Nga

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/politique/1101-11734-pourquoi-serge-espoir-matomba-se-rapproche-de-l-activiste-kemi-seba-et-de-nathalie-yamb


.

- Advertisement -