plus de 10 000 diplômes abandonnés au Lycée bilingue d’Ekounou

0 18

Le lycée bilingue d’Ekounou à Yaoundé procède, depuis mardi 27 septembre, à une remise massive des parchemins de réussite abandonnés par leurs propriétaires, a annoncé la radio nationale. Selon les responsables de cet établissement d’enseignement secondaire situé dans le quatrième arrondissement de la capitale, il s’agit de diplômes, d’attestations de réussite et de relevés de notes des lauréats aux examens officiels (BEPC, probatoire et baccalauréat) des sessions 2008 à 2021. Soit plus de 10 000 parchemins à restituer.
Les concernés sont invités à passer les retirer jusqu’au 4 octobre prochain, munis d’éléments d’identification. Il s’agit notamment d’une Carte nationale d’identité (CNI) pour ceux ayant déjà terminé le cursus scolaire ou une carte scolaire dûment signée du responsable de l’établissement dans lequel ils sont inscrits en ce qui concerne les élèves. Les anciens élèves ayant composé au lycée bilingue d’Ekounou qui se trouvent hors du pays peuvent également rentrer en possession de leurs parchemins. Selon la proviseure, Tecle Mvolo, il leur suffit de se rendre dans l’ambassade du Cameroun dans leur pays d’accueil et de signer une procuration pour la personne mandatée pour ce retrait.
Cette opération de remise des parchemins s’inscrit dans le cadre de la « Semaine du diplôme » initiée par le lycée bilingue d’Ekounou, dans le sillage de la célébration de la Journée mondiale des enseignants qui se célèbre le 5 octobre prochain, apprend-on. Elle devrait permettre de faire de la place dans les étagères du lycée, surtout que le non-retrait de ces parchemins pose des problèmes liés à leur conservation et à leur stockage.
L’année dernière, la ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga, a déclaré que plus de 900 000 diplômes étaient en souffrance dans les délégations régionales du Minesec (665 000), dans les sous-centres d’examens (255 000) et à l’Office du baccalauréat du Cameroun (6 000). Pour remédier à ce problème, la Minesec avait proposé la numérisation de ces documents officiels dans les structures chargées des examens.
P.N.N

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2909-9430-yaounde-plus-de-10-000-diplomes-abandonnes-au-lycee-bilingue-d-ekounou