Benjamin Mendy accusé de viols : première décision fracassante de la justice britannique

0 12

Le procès de Benjamin Mendy se poursuit et une des huits accusations de viol a été abandonnée par le parquet, comme l’a anonncé le juge Stephen Everett ce mardi 13 septembre.

En août 2021, Benjamin Mendi a été placé en détention provisoire suite à plusieurs plaintes pour viols à son encontre. Huit plaignantes ont évoqué des faits qui se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021. Son procès a débuté début août et c’est une décision fracassante qui a été annoncée ce mardi 13 septembre. Comme l’a rapporté l’Equipe, le juge Stephen Everett a indiqué que l’une des huit accusations de viol visant le champion du monde de football a été « abandonnée faute de preuves suffisantes apportées par le parquet« , peut-on lire. Benjamin Mendy reste donc accusé de sept viols, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle contre sept femmes. Il nie toutes ces accusations. A ses côtés se trouve Louis Saha Matturie, qui a également été déclaré non coupable de deux viols et d’une agression sexuelle sur la même femme. Des faits qui, selon les propos de la plaignante, s’étaient déroulés en juillet et août 2021. Toutefois, son témoignage avait été remis en cause puisqu’une vidéo des ébats entre la jeune femme et Louis Saha Matturie aviait été évoquée. Elle avait nié avoir connu son existence mais il a été affirmé qu’on pouvait la voir regarder la caméra à plusieurs reprises. Elle avait également été interrogée sur ses échanges avec le joueur suite aux viols dont elle l’accusait.

Durant ce procès, les plaignantes s’enchaînent. Le 5 septembre dernier, c’est la sixième jeune femme qui avait pris la parole. A la barre, elle avait mentionné une soirée qui a eu lieu en juillet 2021. Elle avait d’abord indiqué avoir eu des « relations sexuelles consenties deux ou trois mois » avant le viol présumé. « Nous avons eu des relations sexuelles, mais c’était l’affaire d’une nuit« , avait-elle poursuivi avant d’assurer qu’elle était sobre au moment des faits. Par la suite, elle s’est souvenue avoir été invitée à une fête chez le footballeur. Selon ses propos, c’est Louis Saha Matturie qui l’aurait contactée via l’application Snapchat. Il lui avait également précisé qu’elle pouvait passer la nuit là-bas. Une invitation que la jeune femme a accepté et elle s’est donc rendue à la fête accompagnée d’une amie. Une fois arrivée sur place, la plaignante avait indiqué que le groupe s’est dirigé « dans une boîte de nuit dans le centre de Manchester« , peut-on lire.De retour au domicile du joueur, elle avait précisé qu’elle était très fatiguée et avait assuré avoir été  dirigée vers une chambre par « un homme afin qu’elle puisse dormir ». Elle avait ensuite déclaré de ne pas se souvenir de grand chose, seulement d’un détail très important. « Tout ce dont je me souviens, c’est que Benjamin Mendy était au-dessus de moi quand je me suis réveillée« , avait-elle indiqué avant d’ajouter que le footballeur aurait eu « des relations sexuelles avec elle par derrière, sans avoir évoqué le sujet avec lui avant« . Des propos bouleversants et pris très au sérieux.

Benjamin Mendy : quelle peine pour le joueur de football ?

Les accusations dont Benjamin Mendy fait l’objet font beaucoup parler. Le joueur de football est accusé de viol et d’agression sexuelle par sept femmes pour des faits qui se seraient déroulés principalement dans son grand manoir à Prestbury, dans le Cheshire, où il est particulièrement isolé du voisinage. Son procès se poursuit et le champion du monde risque la prison à perpétuité. Il a décidé de plaider non coupable face à toutes les accusations contre lui.  Il est jugé en compagnie de Louis Saha Matturie qui serait son complice et tous deux restent présumés innocents des faits qui leurs sont reprochés jusqu’au jugement définitif.