Présidentielle au Cameroun: «Je suis sensible à la proposition d’un pouvoir de transition», dit Cabral Libii

- Advertisement -

Présidentielle au Cameroun: «Je suis sensible à la proposition d’un pouvoir de transition», dit Cabral Libii

Au Cameroun, l’opposition se met en ordre de bataille à l’approche de la présidentielle de l’an prochain. En 2018, à la dernière présidentielle, le jeune Cabral Libii, 44 ans, était arrivé officiellement troisième à la surprise générale. Sera-t-il candidat l’année prochaine ? Ce n’est pas encore certain. De passage à Paris, le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), dévoile sa stratégie.

Bain de foule pour le candidat Cabral Libii, lors de la présidentielle au Cameroun, le 6 octobre 2018 à Yaoundé.
Bain de foule pour le candidat Cabral Libii, lors de la présidentielle au Cameroun, le 6 octobre 2018 à Yaoundé. REUTERS/Zohra Bensemra

Cet article est apparu en premier sur https://www.rfi.fr/fr/podcasts/le-grand-invit%C3%A9-afrique/20240410-pr%C3%A9sidentielle-au-cameroun-je-suis-sensible-%C3%A0-la-proposition-d-un-pouvoir-de-transition-dit-cabral-libii


.

- Advertisement -