le gouvernement supprime les fonds de micro-projets aux députés

0 9

le gouvernement supprime les fonds de micro-projets aux députés

Contacté par SBBC sur la nouvelle de la suppression des fonds de micro-projets d’ordinaire confiés aux parlementaires, un député du parti au pouvoir confirme : « le parlementaire désormais est ramené à son rôle tel que défini dans la Constitution : légiférer et contrôler l’action du gouvernement. Il n’est pas un investisseur des travaux publics. S’il a un appui, ce sera pour le fonctionnement de son cabinet parlementaire ».
Notre interlocuteur se satisfait d’ailleurs de cette suppression : « C’est bien ainsi. Cela suppose qu’on évaluera désormais le député ou le sénateur par la qualité de son travail à l’hémicycle ». Cette disposition est consacrée dans la loi de finances 2023 qui a été adoptée hier par l’Assemblée nationale en première lecture.
D’un montant de 8 millions FCFA par an, et par député, les micro-projets ont de tout temps été l’objet de fantasmes de la part de l’opinion. C’est avec cette dotation que les députés pouvaient construire, soit un forage, soit une salle de classe, soit réhabiliter une infrastructure socioéconomique de base. Or, fait-on savoir à l’Assemblée nationale, ces projets sont des « missions exclusives dévolues au gouvernement, aux régions et aux mairies ».
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/politique/0512-9775-parlement-le-gouvernement-supprime-les-fonds-de-micro-projets-aux-deputes


.