Secteur automobile Algérie : le ministère donne un coup d’accélérateur

0 15

Secteur automobile Algérie : le ministère donne un coup d’accélérateur

Ce lundi 28 novembre 2022, les autorités ont procédé à l’installation officielle de la Commission d’orientation stratégique de la filière automobile au niveau du ministère de l’Industrie. Cet organisme a pour mission de guider les constructeurs dans les prochaines étapes de leur processus de lancement ainsi que de surveiller le cycle de vie complet de la voiture, depuis les études préliminaires jusqu’à sa commercialisation.

| LIRE AUSSI : Concessionnaires et montage automobile, du nouveau dans le dossier

En outre, le ministère de l’Industrie a informé de la nomination des membres des commissions techniques chargées de l’étude et du suivi des dossiers des concessionnaires et des constructeurs automobiles. Enfin, le ministère de l’Industrie a lancé ce lundi la plateforme numérique (en ligne) dédiée à la réception des demandes d’agrément pour exercer les activités de concessionnaire et de construction de véhicules.

Rôles et objectifs de la Commission de l’orientation stratégique de la filière automobile

Ainsi, le lundi 28 novembre a été organisée, au niveau du ministère de l’Industrie, la cérémonie officielle de la mise en place de la Commission de l’orientation stratégique de la filière automobile. Ladite commission nationale remplira un rôle consultatif auprès du ministre de tutelle.

Cet organisme réunit tous les acteurs économiques actifs dans le secteur de la construction de véhicules ainsi que les représentants des concessionnaires automobiles. Il s’agit donc des institutions officielles, des organisations professionnelles, des membres de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et des laboratoires de recherche.

| LIRE AUSSI : Immatriculation de véhicules, vers l’abandon de l’indicatif de wilaya

Le principal rôle de la Commission consiste à réunir les différents acteurs de l’industrie automobile et de mener une analyse objective de la filière en retraçant le cycle de vie complet du véhicule et celui de ses intrants. Car toutes les étapes de la construction d’un véhicule doivent faire l’objet d’un accompagnement de près : depuis les études préliminaires, en passant par l’élaboration du modèle, son démontage et son recyclage, jusqu’aux cycles de production et d’utilisation. La Commission aura également pour mission de proposer des solutions concrètes et opérationnelles aux différents problèmes auxquels se confronte le secteur.

De plus, la Commission de l’orientation stratégique de la filière automobile constituera une plate-forme pour la tenue de rencontres entre les acteurs du secteur automobile du pays afin de discuter des questions d’intérêt mutuel, bilatérales ou multilatérales. Elle lui incombe également de fournir des proportions pour le développement de l’industrie automobile en Algérie.

Dossier de concessionnaire automobile, ce qu’il faut savoir

D’autre part, le ministère de l’Industrie a annoncé le même jour (lundi 28 novembre 2022), la nomination des membres des deux commissions techniques chargées de l’étude et du suivi des dossiers liés à l’exercice des activités de concessionnaire de véhicules neufs et de constructeur automobile.

Dans ce cadre, le ministère invite les opérateurs économiques souhaitant exercer l’une de ces deux activités à s’inscrire sur la plateforme en ligne (dispositifs.industrie.gov.dz), afin d’y déposer leurs demandes.

Page d'accueil de la plateforme numérique pour les demandes d'agrément pour exercer les activités de concessionnaire et de construction de véhicules

Page d’accueil de la plateforme numérique : https://dispositifs.industrie.gov.dz/login.php

Selon nos sources, les concessionnaires automobiles agréés ont déjà commencé à déposer leurs dossiers via le portail numérique en attendant que la Commission technique leur fixe une date pour les recevoir afin qu’ils déposent le dossier physique. Ensuite, ils attendront un délai d’un mois maximum pour recevoir leur licence en cas d’acceptation du dossier.

Après l’obtention de la licence préalable, les concessionnaires seront invités à déposer le dossier de conformité aux exigences du nouveau cahier des charges. Si celui-ci remplit toutes les conditions, ils obtiendront l’agrément dans les 30 jours qui suivent le dépôt du dossier.

| LIRE AUSSI : Voitures Fiat 2022, voici les prix en Europe en cette fin d’année

Dès lors, on prévoit que les concessionnaires obtiennent les premières autorisations d’importation de voitures neuves au cours du premier trimestre 2023.

Cet article est apparu en premier sur https://www.algerie360.com/secteur-automobile-algerie-le-ministere-donne-un-coup-daccelerateur/


.