Feicom et Unicef s’associent pour financer la réalisation des droits de l’enfant au niveau local

0 26

Le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) ont renforcé, ce jeudi 22 septembre, leur engagement à travailler ensemble en vue de renforcer les capacités humaines, techniques, matérielles et financières des communes dans l’exercice des compétences transférées par l’État en matière sociale. Ce, pour une meilleure prise en compte des droits des enfants et des femmes dans la mise en œuvre du processus de décentralisation. L’accord a été paraphé par le directeur général du Feicom, Philippe Camille Akoa, et la représentante de l’Unicef au Cameroun, Nadine Perrault.
D’une durée de trois ans renouvelables, il permettra aux communes de disposer de plus de moyens financiers pour la réalisation des infrastructures dans les domaines de la protection, de l’éducation, de la santé et la nutrition, de l’eau, hygiène et assainissement (Wash) et des politiques sociales en faveur des enfants et des femmes. Plus spécifiquement, l’accord viendra consolider les interventions de l’Unicef au niveau local et devra permettre au Feicom d’intégrer des thématiques nouvelles en lien avec le mandat de cette agence onusienne dans ses actions.
Des projets attendus  
« Dans ce cadre, l’Unicef mettra également à la disposition du Feicom l’expérience et le savoir-faire de son institution en matière de réalisation des droits des enfants. En marge de cette expertise, l’Unicef recherchera auprès des partenaires nationaux et internationaux des financements destinés à l’encadrement des enfants et des femmes dans le cadre des activités menées conjointement avec le Feicom », explique sa représentante, Nadine Perrault. Les communes devront ainsi monter des projets qui, une fois examinés et retenus, bénéficieront du financement.
Le Feicom et l’Unicef sont engagés depuis quelques années à travailler en collaboration à travers la mise sur pied de synergies d’actions pour accompagner les collectivités territoriales décentralisées, notamment dans le cadre de la décentralisation. Cette collaboration a été formalisée par un premier mémorandum d’entente en 2017 qui a permis de réaliser plusieurs activités dans les domaines susmentionnés, affirme Philippe Camille Akoa. Selon le patron de la banque des collectivités territoriales décentralisées, « l’une des réalisations phares » de cette collaboration est « L’école de mes rêves », un concours lancé par le Feicom qui permet aux écoliers de dessiner leur école idéale.
P.N.N

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2209-9400-decentralisation-feicom-et-unicef-s-associent-pour-financer-la-realisation-des-droits-de-l-enfant-au-niveau-local