Ouverture du nouvel hôtel 4 étoiles à l’aéroport

Hébergement – Inauguration

L’hôtel, situé à la sortie du Terminal A de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, comporte 148 chambres / NH Hötel


« >

Sobre et luxueux, le nouvel hôtel NH Toulouse Airport a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un mois. Le bâtiment en forme de sifflet compte 148 chambres et peut se targuer de se situer à l’entrée du terminal A de l’aéroport Toulouse-Blagnac. «Pas besoin de prendre une navette, ou la pluie ! Nous sommes directement connectés à l’aéroport» énonce Jeremy de Lemos, directeur général de l’établissement. Mais le groupe espagnol Navarra Hoteles (NH), n’est pas propriétaire du bâtiment. L’aéroport avait à l’époque investi 20 M d’euros dans la construction de l’hôtel, et perçoit un «loyer» du groupe hôtelier : «C’est un plus revenu minimum garanti, un plus sous la forme d’un pourcentage lié à la profitabilité de l’établissement» explique Philippe Crébassa, président du directoire de l’aéroport, sans toutefois préciser le montant. Avec un contrat de 9 ans à la clé avec l’aéroport, la direction de l’hôtel dit vouloir déjà «prolonger le contrat». Avec un taux d’occupation moyen de 62 %, le nouveau 4 étoiles espère néanmoins voir augmenter de nombre de ses clients dans les mois ou les années qui viennent. «L’ouverture du prochain Parc des expositions et centre de convention de Toulouse métropole (PEx) à proximité de l’aéroport, permettra d’augmenter le flux de clients, surtout les vendredis, samedis et dimanches, périodes plus creuses, notamment dans le milieu hôtelier», souligne Bernard Keller, vice-président de Toulouse Métropole. Le nouvel hôtel emploie également trente personnes actuellement. «Nous avons un personnel à la fois local et international, indique Jeremy de Lemos, nous avons entretenu une bonne relation entre le Pôle Emploi de Blagnac.»

Le futur du groupe NH Hotel en France

Aujourd’hui dans le top 20 du classement hôtelier mondial, le groupe NH Hotel semble vouloir s’implanter encore un peu plus en France. Avec 350 hôtels dispersés dans 28 pays dans le monde, l’entreprise a ouvert son troisième établissement dans l’Hexagone, mais ne compte pas s’arrêter de sitôt. «C’était pour moi un double défi, explique Hugo Rovira, directeur général de la région Europe du sud à propos du NH Toulouse Airport, tout d’abord parce que nous venons juste de pénétrer le marché français et deuxièmement parce que c’est une région que j’apprécie, vu que je suis né à Montauban». Le groupe espère ainsi installer 20 hôtels d’ici trois ans dans différentes régions françaises. NH comptait également ouvrir un second hôtel en centre-ville, projet immobilier porté par Vinci, dans la cour de l’école Saint-Stanislas. Les parents d’élèves étaient alors montés au créneau contre le commencement des travaux, et une pétition avait tourné, obligeant l’Archevêché à faire marche arrière. On parlait dès lors de 99 chambres. Le groupe hôtelier, qui souhaite toujours s’implanter dans les grandes métropoles françaises, cherche toujours un lieu dans la Ville rose.

Cet article est apparu en premier sur https://www.ladepeche.fr/article/2019/01/12/2938995-ouverture-du-nouvel-hotel-4-etoiles-a-l-aeroport.html