Les premiers cigares 100 % marocains prêts à la commercialisation – JeuneAfrique.com

Le producteur de cigares Habanos Maroc a réussi sa première récolte de tabac et démarre la commercialisation de ses produits destinés essentiellement à l’export vers le continent.

Déguster un cigare Habanos à base de tabac marocain, ce sera possible dès la semaine prochaine. « Nos premiers cigares 100 % marocains sont déjà dans la chaîne de production et seront incessamment disponibles dans les différents points de vente », nous confie Moulay Omar Zahraoui, PDG de la société Habanos Maroc.

Ce nouvel opérateur dans le marché du tabac a investi un milliard de dirhams (91 millions d’euros), fin 2015, pour la construction à Casablanca d’une unité pour la production de cigares, avec 500 emplois à la clé. Il a également cherché à sécuriser l’amont agricole, et a signé en avril un contrat d’agrégation avec 520 tabaculteurs de la région de Ouazzane (nord-ouest) pour couvrir une superficie de 120 hectares, avec pour objectif de récolte quelque 180 tonnes de tabac, de quoi produire 50 000 cigares.

Extension de la production

« La première récolte qui a démarré en ce mois d’août a été un véritable succès, assure le PDG de Habanos Maroc. On va même pouvoir dépasser nos objectifs ». Après cette première campagne réussie, l’entreprise compte passer à la vitesse supérieure. « Nous allons atteindre les 1 000 hectares cultivés dès l’année prochaine et nous allons nous étendre hors de la région de Ouazzane où nous avons démarré nos activités », promet Moulay Omar Zahraoui qui cible d’autres zones du Rif, le Gharb et même El Jadida.

« Les tabaculteurs font de plus en plus confiance à ce programme que nous avons développé dans le cadre du Plan Maroc Vert », assure le PDG. Ce dernier compte en outre sur la possibilité de travailler avec des tabaculteurs anciennement fournisseurs de la Société marocaine des tabacs. L’ex-Régies des Tabacs n’a en effet pas renouvelé une partie des conventions qui la liait aux producteurs locaux pour augmenter la part des importations dans son approvisionnement.

Habanos Maroc table l’année prochaine sur un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars boosté par les exportations vers les pays africains. Un objectif « réalisable », selon le fondateur, qui espère tirer profit de l’embellie de marché des cigares dans le monde : celui-ci représente 600 millions de dollars en Europe, près d’un milliard aux Émirats arabes unis et quelque 2 milliards de dollars aux Etats-Unis.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE