La météorologie nationale explique les fortes pluies observées en pleine saison sèche

- Advertisement -

La météorologie nationale explique les fortes pluies observées en pleine saison sèche

La Direction de la météorologie nationale (DMN), logée au ministère des Transports, vient de reconnaître dans un communiqué que « des pluies sporadiques » ont été enregistrées dans le Sud du pays couvrant les régions de l’Est, du Sud, du Littoral, du Centre et du Sud-Ouest. D’après la DMN, cela pourrait s’expliquer par « le réchauffement anormal de la surface de la mer du golfe de Guinée ». Ce qui entraîne « une forte évaporation au-dessus de l’océan Atlantique ».
Depuis quelques jours en effet, des pluies ont été enregistrées dans plusieurs villes du pays. Un phénomène inhabituel en cette période de saison sèche qui coure le plus souvent entre novembre et mars.
Cependant, le mercure reste élevé, comme le constate la DMN. « En ce qui concerne la chaleur, l’atmosphère humide due aux vents dominants du sud-ouest chargés d’humidité absorbe plus de rayonnement solaire, ainsi plus de chaleur dans la couche inférieure de l’atmosphère avec des températures d’environ 35°C à la côte et 33°C dans les régions du Centre et du Sud ». Cette chaleur va d’ailleurs s’aggraver durant les prochaines semaines, alerte la DMN même si cela va s’accompagner de pluies qui vont s’étendre dans la région montagneuse de l’Ouest.
Des variations de climat qui ne sont pas sans risque pour la santé. La DMN souligne qu’il y a des risques de maladies de la peau et un inconfort à ressentir pour la population.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2302-11975-la-meteorologie-nationale-explique-les-fortes-pluies-observees-en-pleine-saison-seche


.

- Advertisement -