un nouveau programme pour sensibiliser aux enjeux environnementaux au Cameroun

- Advertisement -

un nouveau programme pour sensibiliser aux enjeux environnementaux au Cameroun

A partir du mois de mars prochain, Vision 4 proposera une nouvelle émission de débat intitulée « Wild Cameroon » qui vise à sensibiliser sur les questions environnementales essentielles. Le nouveau programme est produit en association avec la branche camerounaise de WildAid, une ONG internationale spécialisée dans la préservation des espèces protégées. « Cette collaboration a pour objectif de sensibiliser à l’importance de la protection des espèces sauvages et inspirer une nouvelle génération de gardiens de la nature, mais également informer et partager le plus d’informations aux Camerounais sur l’état de l’environnement et l’urgence à agir dès maintenant », affirme Jennifer Biffot, représentante de WildAid pour l’Afrique francophone. Elle s’est exprimée à cet effet lors du lancement officiel de ce programme vendredi 16 février à Yaoundé.
Dans ses 12 épisodes, « Wild Cameroon » abordera les sujets « brûlants » autour de la conservation, de la faune et de l’environnement avec un invité central, entouré de fonctionnaires, de représentants du secteur privé et de Camerounais ordinaires. Les invités seront principalement « les plus grands experts camerounais en matière de conservation », indique l’organisation. Le premier épisode va braquer les projecteurs sur la criminalité faunique au Cameroun, un phénomène aux conséquences environnementales et socio-économiques néfastes, d’après les experts. L’émission sera présentée par la journaliste et activiste Marie Bernadette Kafka, qui s’est dit « ravie » de prendre les commandes de ce programme mensuel de 45 minutes.
Sur les raisons qui justifient la production de « Wild Cameroon », Jennifer Biffot explique que les espèces sauvages emblématiques d’Afrique – comme le pangolin et les primates qu’on retrouve au Cameroun – sont soumises à de fortes pressions dues à la chasse illégale pour la viande ou les produits dérivés, ainsi qu’au changement climatique et à la perte d’habitat. De même, nombre d’entre elles sont menacées d’extinction. Aussi, était-il important non seulement d’offrir une plateforme aux principaux défenseurs de l’environnement au Cameroun afin qu’ils puissent parler du travail qu’ils font au quotidien pour protéger la nature, mais aussi stimuler le débat sur les questions environnementales importantes auxquelles le pays est confronté aujourd’hui afin d’amener les populations à prendre conscience de l’urgence à agir pour préserver le patrimoine naturel national, assure-t-elle.
Ce programme, dit-elle, a été proposé à d’autres médias audiovisuels locaux, mais seule la chaîne de télévision privée Vision 4 a adhéré au projet. « Nous avons décidé de nous lancer dans ce projet simplement pour avoir le bonheur d’être les pionniers, pour participer à une initiative qui, au demeurant, est salutaire pour l’environnement, la nature. Simplement pour que nous disions à la postérité que nous sommes ceux avec WildAid qui avons cru en ce qu’il y a une nécessité et une urgence de sensibilisation pour que le plus grand nombre de Camerounais comprennent la nécessité à protéger les espèces », affirme Boney Philippe, le directeur de Vision 4. Reste maintenant à accrocher les téléspectateurs…
Patricia Ngo Ngouem

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1902-11945-television-un-nouveau-programme-pour-sensibiliser-aux-enjeux-environnementaux-au-cameroun


.

- Advertisement -