le sous-préfet menace Touristique Express après une augmentation du prix du transport sur la ligne de Bertoua

- Advertisement -

le sous-préfet menace Touristique Express après une augmentation du prix du transport sur la ligne de Bertoua

Dans l’arrondissement de Belabo, région de l’Est, le sous-préfet de céans n’a pas apprécié de voir la compagnie de transport interurbain de passager augmenter de « façon unilatérale », les prix du voyage entre Belabo et Bertoua. Le tarif serait ainsi passé de 1 500 à 2 000 FCFA. Conséquence directe du prix du carburant revue à la hausse par le gouvernement dès le 3 février. Le sous-préfet Dahirou s’en offusque d’autant plus que « une autre agence concurrente les a maintenus (le prix du transport) à 1 500 FCFA ».
Pis, après un rappel à l’ordre, de l’autorité administrative, le responsable Touristique Express de Belabo « a continué en début de soirée (de samedi 3 février) à vouloir imposer ses nouveaux tarifs », fait remarquer le chef de terre dans un communiqué radio.
Ce alors même qu’une décision sur une éventuelle augmentation du prix du transport n’est pas encore intervenue. Une décision qui devrait se prendre en accord avec les syndicats des transporteurs.
De ce fait, le sous-préfet a attiré l’attention de l’agence Touristique Express de Belabo sur « les désagréments que son agence encourt par la pratique des prix unilatéraux et non homologués ».
Depuis l’augmentation du prix du carburant à la pompe par le gouvernement, augmentation qui prenait effet le 3 février, le secteur les transporteurs ont immédiatement répercuté ladite hausse sur le prix du ticket. Des hausses qui vont de 500 à 1 000 FCFA pour le transport interurbain. Tandis que les taxis appliquent de fait un tarif de 400 FCFA, contre 300 FCFA jusqu’alors.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/0502-11873-belabo-le-sous-prefet-menace-touristique-express-apres-une-augmentation-du-prix-du-transport-sur-la-ligne-de-bertoua


.

- Advertisement -