Qui est Yamê, le rappeur camerounais présenté comme une des révélations musicales de l’année en France

- Advertisement -

Qui est Yamê, le rappeur camerounais présenté comme une des révélations musicales de l’année en France

Il est encore un inconnu pour le grand public camerounais, pourtant Yamê (Emmanuel Sow à l’état civil) vient d’accéder au statut de super star en France. En 2023, ce Camerounais de 31 ans a presque emprunté les chemins de traverse. D’abord grâce au producteur américain Timberland qui reprend une de ses musiques. Depuis, plusieurs autres grands noms de la musique mondiale ont ouvertement salué le travail de Yamê : l’Américain Pharrell Williams qui l’invite à la fashion week l’année dernière, le Belge Stromae pour la première partie d’un concert (annulé à la dernière minute) ou encore Damso, grande pointure du rap francophone.
En août 2023, Yamê achève de conquérir la critique quand il est reçu sur Canal + dans l’émission Clique, connue pour accueillir les meilleurs talents du moment. Clique a pour cela reçu le capitaine des Bleus Kylian Mbappe ou encore Cédric Doumbé la nouvelle star du MMA (Mixed Martial Arts). Cerise sur le gâteau, Clique présente Yamê comme sa révélation musicale en 2023.
Côté scène, le Camerounais enchaîne les concerts. Le 17 juin 2023, Yamê fait salle comble au Théâtre les étoiles Paris. Il entame un tour cette année avec une dizaine de rendez-vous sur l’Hexagone et en Belgique.
« Bécane »
Révélé sur le tard, Yamê a pourtant grandi sous l’influence d’un père musicien. Mais tout n’a pas toujours été simple pour cet enfant né à Cergy-Pontoise, dans la banlieue parisienne. A l’âge de 5 ans, il s’installe à Douala au Cameroun avec sa famille. A 11 ans, après le décès de sa mère, c’est le retour en France. Son père exige qu’il fasse des études. Il obtient un diplôme en histoire et plus tard en gestion des données. Un boulot dans la tech le jour, Yamê joue à la musique le soir et voit le virus du rap naître en lui. Quelques improvisations sur des minuscules scènes parisiennes avec des amis et c’est le grand saut. Depuis son titre « Bécane » tourne en boucle.
La recette du succès de Yamê c’est sans doute cette voix de tête et cette mélodie sur le clavier qui apporte une fraîcheur certaine au hip hop français. Pour la voix, il expliquait sur le plateau de Quotidien chez Yann Barthez qu’il s’est formé en autodidacte. Son secret : « chanter des chansons que j’aime jusqu’à ce que ça résonne ».
Pour le piano par contre, c’est tout autre chose. « Je suis un super curieux, un geek. J’ai touché à tous les instruments avant de choisir le clavier », fait-il savoir. Tout en ajoutant qu’il prend aussi plaisir à présenter dans ses chansons sa particularité physique : enfant, il tombe du 12e étage et perd des incisives de la mâchoire supérieure. Il en rit aujourd’hui.
Michel Ange Nga

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/0502-11875-qui-est-yame-le-rappeur-camerounais-presente-comme-une-des-revelations-musicales-de-l-annee-en-france


.

- Advertisement -