le sélectionneur de la Mauritanie avait ciblé la « fragilité psychologique » de l’Algérie

- Advertisement -

le sélectionneur de la Mauritanie avait ciblé la « fragilité psychologique » de l’Algérie

Invité de l’After Foot ce mercredi sur RMC, Amir Abdou est revenu sur la victoire de la Mauritanie contre l’Algérie (1-0) pendant la Coupe d’Afrique des nations. Le sélectionneur des Mourabitounes a expliqué comment son équipe avait ciblé la faiblesse mentale des Fennecs lors de cette rencontre décisive pour la qualification en huitièmes de finale.

Titrée en 2019, l’Algérie a subi une nouvelle désillusion continentale lors de la CAN 2024 disputée en Côte d’Ivoire. Après deux nuls pour ses deux premiers matchs, la sélection dirigée par Djamel Belmadi a craqué et s’est inclinée mardi face à la Mauritanie (0-1). Encore éliminés dès les poules, comme en 2022, les Fennecs ont particulièrement déçu face à l’équipe d’Amir Abdou. Invité de l’After Foot au lendemain du succès et de la qualification historique des Mourabitounes, le sélectionneur mauritanien a livré la recette pour battre l’Algérie.

« Là on a réussi à faire un exploit extraordinaire mardi soir. Chapeau à l’équipe qui n’a pas lâché », a savouré le technicien au micro de RMC. « D’autant plus qu’on était mal partis sur les deux premiers matchs. Ces deux matchs joués, on ne méritait pas deux défaites puisque l’équipe avait fait une bonne prestation contre le Burkina avant de prendre un but à la 90e et contre l’Angola où on prend des buts stupides. Forcément c’était difficile pour nous de jouer cette rencontre-là contre l’Algérie mais on y a cru. »

>> Algérie-Mauritanie (0-1)

« On sentait que l’Algérie jouait un peu avec la peur »

Pas mathématiquement éliminée avant son duel contre l’Algérie, la Mauritanie a bien résisté contre les partenaires de Riyad Mahrez, décevant pendant la CAN et même laissé sur le banc au coup d’envoi de ce match crucial, avant de marquer un pion ô combien important à quelques minutes de la mi-temps. Malgré une nette domination au retour des vestiaires (74% de possession et 5 tir cadrés), les Fennecs n’ont pas réussi à égaliser et ont même failli encaissé le but du break en contre.

« On est allé chercher cette qualification au forceps », a encore reconnu Amir Abdou lors de son passage dans l’After Foot sur RMC ce mercredi. « On savait que cette équipe-là avait une fragilité, un petit peu, sur l’aspect psychologique. Elle était dos au mur, c’est une équipe qui devait absolument se qualifier et on sentait qu’elle jouait un peu avec la peur. »

Qui pour remplacer Belmadi à la tête de l'Algérie ? Walid rappelle qu'il y a un problème de fond à régler dans le football algérien – 24/01
Qui pour remplacer Belmadi à la tête de l’Algérie ? Walid rappelle qu’il y a un problème de fond à régler dans le football algérien – 24/01

Abdou dévoile les dessous tactiques de l’exploit

A l’inverse de Djamel Bemaldi, écarté des Fennecs après la nouvelle débâcle, et régulièrement accusé de ne pas parler football lors de son mandat, Amir Abdou a détaillé les coulisses tactiques de la victoire des Mourabitounes à la CAN. Une prouesse similaire à celle réalisée lors de la précédentes éditions lorsque le technicien avait emmené les Comores jusqu’en huitièmes.

« On a réussi à marquer sur un coup de pied arrêté et on savait qu’il fallait aussi tenir sur les premières minutes car je savais que l’Algérie allait pousser. On a réussi aussi à bloquer leur fer de lance Mandi, c’était un peu lui le starter de cette équipe-là donc on a réussi à fermer ses premières relances », a encore expliqué le sélectionneur mauritanien. « On a bloqué les couloirs où cela allait aussi très très vite. On a bien tenu sur cette première période et on est rentrés avec un à zéro. Et puis la deuxième période c’est un autre match. »

Et Amir Abdou de conclure: « J’avais déjà une expérience avec les Comores puisqu’on avait éliminé le Ghana sur la dernière rencontre. Et voilà, j’ai fait passer le message. Ce n’est pas un copié-collé parce que l’adversaire n’est pas le même. Mais comme je l’ai dit, quand on a adversaire coriace comme l’Algérie il faut éviter toutes les erreurs possibles. […] On a mis à mal cette équipe algérienne. »

Jean-Guy Lebreton avec RMC

Cet article est apparu en premier sur https://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-d-afrique-des-nations/can-le-selectionneur-de-la-mauritanie-avait-cible-la-fragilite-psychologique-de-l-algerie_AV-202401250174.html


.

- Advertisement -