Eneo confirme le retour des délestages à cause du faible débit d’eau sur le fleuve Ntem

- Advertisement -

Eneo confirme le retour des délestages à cause du faible débit d’eau sur le fleuve Ntem

L’entreprise en charge de la commercialisation de l’énergie électrique a annoncé ce jour que les délestages enregistrés ces derniers jours sont le fait d’une baisse du débit du fleuve Ntem, dans la région du Sud. C’est sur ce fleuve qu’est construit le barrage hydroélectrique de Memve’ele qui fait partie du Réseau interconnecté sud d’Eneo et dont la capacité de production est estimée à 211 MW.
Eneo explique que « la quantité d’énergie disponible à la distribution est fortement limitée suite à une combinaison de contraintes d’exploitation inhérentes au système et des soucis de production. Principalement, l’étiage en cours sur le Ntem qui entraîne une baisse significative de la production de Memve’ele ».
Pour cela, un déficit entre l’offre et la demande est enregistré. Ce qui entraîne un rationnement de l’énergie électrique dans plusieurs villes. Eneo ajoute d’ailleurs que des rationnements rotatifs sont opérés pour préserver l’équilibre du système.
Les perturbations du service électrique ressenties depuis plusieurs jours sur le Réseau interconnecté Sud sont dues à un déficit entre l’offre et la demande. « La durée moyenne de la rotation pourrait se prolonger ou réduire, en fonction de l’augmentation ou de la baisse du déficit de production, en temps réel », tente de rassurer l’opérateur dans son communiqué.
Les perturbations enregistrées depuis quelques semaines ne sont pas nouvelles en cette période. En saison sèche en effet, l’opérateur a souvent pointé la baisse du débit de certains cours d’eau sur lesquels sont construits les barrages pour expliquer le rationnement de l’énergie électrique.
Malgré une hydrographie importante qui se manifeste par de nombreux cours d’eau, le Cameroun peine à résorber le déficit énergétique. D’après certains experts, 36% de la population n’ont pas accès à l’électricité et les besoins sont estimés à 1379 MW pour une offre de 1047 de MW.
Pour l’heure, le gouvernement a déjà annoncé 7 projets de barrages hydroélectriques, dont celui de Nachtigal en cours (420 MW) et dont la livraison est prévue pour septembre prochain.
L.A.

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2201-11788-energie-electrique-eneo-confirme-le-retour-des-delestages-a-cause-du-faible-debit-d-eau-sur-le-fleuve-ntem


.

- Advertisement -