Laurent Gbagbo et ses partisans organisent un grand meeting pour la Renaissance en Côte d’Ivoire

- Advertisement -

retour sur les événements marquants de l’année 2022 TELES RELAY
retour sur les événements marquants de l’année 2022 TELES RELAY

Laurent Gbagbo et ses partisans organisent un grand meeting pour la Renaissance en Côte d’Ivoire

Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien ainsi que ses partisans ont tenu un grand meeting, le 31 mars 2023. Ceci suivi le 1er avril d’une rencontre avec la jeunesse ivoirienne.

1. La « fête de la Renaissance » et le PPA-CI

Fête de la renaissance du PPA-CI à Yopougon: un défilé encadré par les forces deSous le signe de « fête de la Renaissance », c’était le premier grand rendez-vous du parti PPA-CI (Parti des peuples africains), créé autour de l’ancien président de Côte d’Ivoire.

2. La présence de Fru Ndi, président national du Sdf

John Fru Ndi propose de nouveau le retour au FédéralismePour donner une grande envergure à cet évènement, le président Laurent Gbagbo a invité Fru Ndi, le président national du Sdf à faire le déplacement. L’opposant historique du régime de Yaoundé, a salué le courage de Laurent Gbagbo est aussi revenu sur sa détention à la CPI.

3. L’appel de Fru Ndi pour la construction de prisons pour les véritables criminels

Cameroun : Paul Biya doit être traduit devant la CPI | CL2P«Nous au Cameroun, nous avons lutté pour vous […] Georges Bush qui a tué des gens est en liberté alors que le président Gbagbo qui n’a rien fait a été détenu […] Je souhaite que la jeunesse Africaine puisse dans un avenir proche construire des prisons ici pour les véritables criminels », a soutenu Fru Ndi lors du grand meeting avec Laurent Gbagbo.

4. Laurent Gbagbo et la libération des prisonniers politiques

Gbagbo plaide auprès de Ouattara pour une libération des prisonniers - Journal du CamerounDepuis son retour triomphal à Abidjan le 17 juin, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo s’est résolument engagé pour faire libérer les prisonniers politiques de la crise post-électorale de 2010-2011. Recevant les épouses des détenus, le fondateur du FPI rassure. « Notre combat c’est de les sortir de là-bas. Le point actuel de mon programme, c’est de me battre pour la libération de tous les prisonniers d’opinion« , a-t-il lancé.

5. La rencontre entre Gbagbo et Ouattara

Côte d'Ivoire : Ouattara honore Gbagbo pour son attachement à la paixEn effet, la question avait été abordée par Gbagbo lors de sa rencontre le 27 juillet avec Alasanne Ouattara, la première depuis la crise post-électorale de 2010-2011 qui avait fait 3.000 morts. « Il ne m’a pas dit non, mais il ne m’a pas dit oui! Il va faire tous les efforts pour les libérer le plus tôt possible, c’est la réponse qui m’a été faite« , a déclaré lundi M. Gbagbo.

Dans la liste des 110 détenus, figurent à la fois des personnes arrêtées après la crise de 2010-2011, mais aussi des personnes interpellées en 2020 lors de la dernière campagne présidentielle et en juin dernier en marge du retour en Côte d’Ivoire de M. Gbagbo. Si l’ex-président ivoirien estime qu’il s’agit de « prisonniers d’opinion », certains prisonniers ont été condamnés pour des crimes de sang.

« La vraie réconciliation passe impérativement par la libération des prisonniers« , a estimé de son côté Simone Datté, présidente du collectif des femmes et parents des détenus des crises.
De retour en Côte d’Ivoire en juin 2021 après son acquittement à la CPI, Laurent Gbagbo, a organisé son premier grand meeting le 31 mars dernier. Cette date marque le deuxième anniversaire de sa relaxe définitive par la justice internationale. Une ‘’Fête de la Renaissance’’ organisé dans son fief, le quartier populaire de Yopougon. L’ancien Chef d’Etat avait été acquitté le 31 mars 2021 de crimes contre l’humanité commis lors de la sanglante crise post-électorale de 2010-2011 et estime qu’il est temps de chercher les vrais coupables : « Si la Côte d’Ivoire veut être une nation de paix, de justice, de vérité, je conseille à notre cher pays de continuer à chercher les coupables…Il faut qu’on cherche la vérité et qu’on la trouve », a –t-il insisté.

Laurent Gbagbo, 77 ans et désormais président du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), n’a toujours pas mis sous cloche ses ambitions présidentielles. Ses partisans le voient comme l’homme de la situation. Déjà le 17 octobre 2022, à l’occasion du premier anniversaire de la création du nouveau parti, il avait été désigné comme candidat pour la présidentielle de 2025 : Damana Adia Médard dit Pikass, secrétaire général du PPA-CI, avait indiqué que ‘’pour l’élection présidentielle de 2025, notre candidat naturel c’est Laurent Gbagbo ‘’. Et de soutenir que : ‘’Laurent Gbagbo a été désigné candidat de leur parti. Car il n’y a pas d’autres d’alternatives à Laurent Gbagbo. Ce message doit passer et être compris par tous. Nous allons créer, dès le lendemain de cet anniversaire, les conditions d’un Ppa-CI fort’’. A la place Ficgayo, le 31 mars dernier, la tendance était aussi à un retour de ‘Koudou’’ au palais de la présidence. « En 2025, Laurent Gbagbo va retourner au palais présidentiel », prédit à la tribune le secrétaire général du PPA-CI, Damana Pickass.

Boniface T.

FacebookTwitterLinkedInPinterestWhatsAppEmailPartager
Posté dans Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Politique
Lire aussi
[custom-related-posts]
Dépêches
RécentesPopulaires
Assassinat en 1993 de Chris Hani, politique le plus populaire après Mandela, toujours dans les têtes
Revue de presse de l’actu panafricaine de ces dernières 48h
France: Aveu d’erreur dans la reconduction forcée d’une Ivoirienne en Dordogne
Classement FIFA d’avril 2023: La Centrafrique, principale surprise en Afrique
Assamaka, premier village à la frontière du Niger, prison de sable pour les migrants refoulés sans ménagement d’Algérie…
Sport News Africa
Sport News Africa
Afrique de l’Est
Afrique du Nord
Afrique de l’Ouest
Afrique australe
Afrique Centrale
Articles les + consultés
Le Maroc n’a pas été invité à la Copa America 2024
Le chef d’AQMI précise les grandes visées de son organisation en Afrique de l’Ouest
Burkina Faso: Adja, guérisseuse de 20 ans aux pouvoirs réputés immenses, au coeur de toutes les attentions
Étiquettes
Andry Rajoelina CEDEAO CEEAC Communauté économique des États de l’Afrique centrale Coronavirus Coronavirus en Afrique Coronavirus en Afrique du Sud COVID-19 ONU UEMOA

Toute l’actualité africaine en exclusivité !

E-mail *
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservésPlan du sitePlan des catégories

« `

- Advertisement -