Entre Abbas Mahamat Tolli et Hervé Ndoba, duel pour la succession à la BEAC , Jeune Afrique


Entre Abbas Mahamat Tolli et Hervé Ndoba, duel pour la succession à la BEAC

LE MATCH DE LA SEMAINE – Derrière son flegme habituel, Abbas Mahamat Tolli avait le triomphe modeste. « Personne n’est au-dessus de la loi. La justice s’est prononcée, il revient aux responsables d’en tirer les conséquences », lâchait le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), le 15 décembre, en mettant un terme à la conférence de presse succédant au dernier comité de politique monétaire de l’année. Le Tchadien réagissait ainsi à une question sur l’usage qu’il ferait de l’avis – rendu le 16 novembre et qui lui est favorable – qu’il a sollicité de la Cour de justice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) à propos d’une résolution prise par les ministres des Finances, le 6 octobre, de suspendre le controversé concours de recrutement des cadres supérieurs de la banque centrale régionale et d’instruire un audit externe du processus.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1403839/economie/entre-abbas-mahamat-tolli-et-herve-ndoba-duel-pour-la-succession-a-la-beac/


.