Le serment du roi Charles rendu facultatif par une province canadienne dans un « beau moment » pour la démocratie | royale | Nouvelles

0 13

Le serment du roi Charles rendu facultatif par une province canadienne dans un « beau moment » pour la démocratie | royale | Nouvelles

Québec a adopté une loi mettant fin à l’obligation pour les élus de prêter serment d’allégeance au roi Charles vendredi. Il sera désormais facultatif pour les législateurs de prêter allégeance au Cnous venons

Il y a eu des tentatives précédentes de changer le serment dans la province à prédominance francophone.

Cependant, la mort de la reine et les pressions du Parti québécois (PQ) et de Québec solidaire – deux partis politiques qui soutiennent l’indépendance du Québec vis-à-vis du Canada – ont mis la question sur le devant de la scène.

Le projet de loi a été déposé mardi par le premier ministre François Legault.

Il a été accéléré après que tous les partis de la législature ont accepté de renoncer à la consultation.

À la suite d’une élection en octobre, 14 politiciens ont refusé de prêter serment.

Après qu’on leur ait dit qu’ils devaient prêter serment pour siéger à l’Assemblée législative, 11 d’entre eux ont renoncé.

La semaine dernière, cependant, les trois récalcitrants, tous des députés du PQ, ont échoué dans leurs tentatives d’entrer à l’Assemblée législative après avoir refusé de prêter serment.

Au Québec, les législateurs devaient traditionnellement prêter deux serments au peuple québécois et à la Couronne, ce dernier étant controversé.

LIRE LA SUITE: La presse mondiale réagit à l’émission Netflix « guerre totale » de Harry et Meghan

S’exprimant plus tôt ce mois-ci, Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole du parti Québec solidaire, a déclaré qu’il n’était pas nécessaire de prêter allégeance à un roi « étranger ».

Il a déclaré: « C’est, je pense, une relique du passé.

«Je pense qu’il y a un fort soutien au Québec pour moderniser nos institutions, pour faire en sorte que les représentants du peuple ne soient pas obligés en 2022 de prêter serment à un roi étranger.»

Bien que le Parlement fédéral canadien ait voté à une écrasante majorité en faveur du maintien des liens avec la couronne en octobre, 54 % des Canadiens souhaitent rompre les liens, selon de récents sondages d’opinion.

Ce chiffre passe à 79 % au Québec.

Cet article est apparu en premier sur https://www.express.co.uk/news/royal/1707762/Canadian-Canada-Quebec-King-Charles-Parti-Quebecois-Quebec-solidaire-ont


.