La bleuite, le virus du complot

0 23

La bleuite, le virus du complot

En 1957, voilà 3 ans que le FLN, le Front de libération nationale, mène une campagne d’attentats pour faire entendre ses revendications d’indépendance. Le gouverneur de l’Algérie française a donné les pleins pouvoirs aux militaires pour mater cette rébellion toujours plus forte. Tout le pays s’embrase, en particulier Alger, la capitale où est établie la majorité du million de français non musulmans comme on dit alors pour désigner ceux venus de l’Hexagone, puisqu’à cette époque-là, tout le monde est français. Les noms de ces militaires résonnent encore aujourd’hui : Massu, Bigeard, Aussaresses, des noms pour toujours associés à la violence des armes, à la répression, à la torture.

En 1957, alors que se déroule la bataille d’Alger, parachutistes contre insurgés du FLN, exécutions contre attentats, un capitaine de 34 ans arrive en Algérie. Il a choisi cette affectation, pour y mener des opérations qui ne demandent ni de gros moyens, ni de déploiement de troupes. Paul-Alain Léger mène une guerre souterraine, clandestine, une guerre secrète.

En quelques mois, il infiltre le FLN, il en manipule les responsables, et les conduit à mener des purges sanglantes dans leurs propres rangs. L’ennemi qui se détruit lui-même…un succès, une victoire militaire qui fait 4 000 morts. La bleuite est une épidémie, le soupçon est le virus, et le capitaine Paul-Alain Léger celui qui l’a inoculé.

Un récit documentaire de Franck Cognard

Lectures par Aurélien Labruyère et Stéphane Meziani

Invités :

Jean-Paul Mari, journaliste, grand reporter et écrivain. Il est l’auteur d’un documentaire très complet sur l’intoxication du FLN par les services français : La Bleuite, l’autre guerre d’Algérie, diffusé sur France 5 et disponible sur son site

Grands Reporters. Il vient de publier chez Buchet-Chastel : 

Oublier la nuit (août 2022) présent dans la dernière sélection du Prix Renaudot Essais. Il y raconte notamment son enfance en Algérie brutalement obscurcie par le meurtre de son père et le départ des Pieds-Noirs vers la France.

Elie Tenenbaum, historien, chercheur, directeur du Centre des Études de Sécurité de

l’IFRI (Institut Français de Relations Internationales). Il consacre un chapitre à la bleuite d’Alger dans

Partisans et centurions. Histoire de la guerre irrégulière au 20e siècle, paru chez Perrin en 2018. Il est aussi l’auteur en 2021 avec Marc Hecker de :

La guerre de vingt ans. Djihadisme et contre-terrorisme au XXIème siècle, Robert Laffont Poche (août 2022)

Discographie :

DARKSIDE Lawmaker (2021)

Piers FACCINI The damned and the saved (2022)

LOUISE ATTAQUE Sortir de l’ordinaire (2022)

Cet article est apparu en premier sur https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/affaires-sensibles/affaires-sensibles-du-jeudi-08-decembre-2022-6245028


.