Céline Dion malade : qu’est-ce que le « syndrome de l’homme raide », rare et incurable ?

0 15

Céline Dion malade : qu’est-ce que le « syndrome de l’homme raide », rare et incurable ?

Céline Dion a annoncé que sa tournée printemps et été 2023 allait être reportée dans une vidéo sur Instagram, ce 8 décembre. La raison étant qu’elle souffre du « syndrome de l’homme raide ».

Céline Dion malade ! C’est sur Instagram par le biais d’une vidéo que la chanteuse canadienne avait annoncé le report de sa tournée prévue pour le printemps et l’été 2023, comme le rapporte Bfmtv. Une décision qui a sûrement été difficile à prendre, mais indispensable puisque la raison sera une maladie neurologique appelée « syndrome de l’homme raide« . Ces problèmes de santé qui lui ont obligé d’annuler sa performance au festival des Vieilles Charruesla chanteuse de 54 ans en a parlé pour la première fois. « J’ai été diagnostiquée avec un trouble neurologique très rare, appelé en anglais ‘stiff-person syndrome’ (le syndrome de l’homme raide, ndlr), qui atteint environ une personne sur un million. On ne sait pas encore tout de cette maladie rare, mais on sait maintenant que c’est la cause des spasmes musculaires dont je souffre« , avait expliqué Céline Dion.

Selon les Instituts américains de santé (NIH) : « le syndrome de l’homme raide est une maladie neurologique rare avec les caractéristiques d’une maladie auto-immune« . Les caractéristiques spécifiques de cette maladie seraient : « une rigidité fluctuante des muscles dans le tronc et les membres et une sensibilité accrue aux stimulations externes comme le bruit, le toucher, la détresse émotionnelle… Qui peuvent déclencher les spasmes musculaires« . Ces symptômes touchent Céline Dion au quotidien. D’ailleurs, la chanteuse avait confié que ces spasmes affectaient grandement sa vie de tous les jours et cela à plusieurs niveaux. « J’ai parfois beaucoup de difficultés à marcher et je ne peux pas toujours utiliser mes cordes vocales pour chanter comme je le souhaiterais« explique-t-elle dans sa vidéo.

Syndrome de l’homme raide : les risques et les traitements

Les Instituts américains expliquent que les patients atteints du syndrome de l’homme raide ont tendance à adopter une posture anormale. Les études n’ont pas encore pu déterminer les éléments déclencheurs de la maladie. En outre, les femmes seraient plus ciblées que les hommes. Les premiers cas de ce syndrome ont été documentés en 1956. Malgré cela, le diagnostic de ce syndrome se confond toujours avec la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques. Concernant les conséquences, elles sont le fruit d’une « d’une réponse auto-immune dysfonctionnelle entre le cerveau et la moelle épinière« , selon les Instituts américains.

Pour ce qui est du traitement, les spasmes peuvent être soulagés avec de fortes doses de diazépam. « Une récente étude financée par l’Institut national des troubles neurologiques a démontré l’efficacité des traitements par immunoglobuline intraveineuse pour réduire la raideur et la sensibilité au bruit, au toucher et au stress chez les personnes atteintes du syndrome de l’homme raide« , affirment les Instituts américains. Ce traitement vise à injecter des anticorps issus d’un mélange de plasma de plusieurs milliers de donneurs de sang. Malheureusement, ces traitements ne peuvent pas encore guérir la maladie, mais permettent simplement de contrôler les symptômes observés.

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/celine-dion-malade-qu-est-ce-que-le-syndrome-de-l-homme-raide-rare-et-incurable-1674280


.