Le problème majeur de Lewis Hamilton est résolu dans la mise à jour des règles de 2023 alors que la FIA prétend qu’une solution a été trouvée | F1 | sport

0 20

Le problème majeur de Lewis Hamilton est résolu dans la mise à jour des règles de 2023 alors que la FIA prétend qu’une solution a été trouvée | F1 | sport

de Lewis Hamilton Le plus gros problème en 2022 pourrait être presque complètement résolu pour la saison prochaine, car la FIA suggère que ses nouveaux changements de règles fonctionneront. Mercedes a eu des problèmes de marsouinage au début de la saison, le septuple champion souffrant de maux de dos au Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Cela a conduit la FIA à envisager des modifications de la réglementation pour des raisons de sécurité avec une métrique pour mesurer combien de voitures rebondissaient introduites à la mi-saison. Cependant, les équipes devront désormais relever leurs bords de sol de 15 mm avec des modifications également attendues du diffuseur.

Les problèmes de marsouinage ont semblé disparaître à la mi-saison mais sont revenus à Abu Dhabi avec les deux pilotes Mercedes se plaignant à nouveau du problème. Le responsable des monoplaces de la FIA, Nikolas Tomazis, a souligné qu’il n’y avait « aucun doute » que les changements de règles étaient la bonne chose pour la F1.

Il a également affirmé que le nouveau package réduirait les niveaux de marsouinage auxquels les équipes sont habituées.

LIRE LA SUITE: La F1 cherche à modifier les règles de plafonnement des coûts des semaines après la pénalité de Red Bull

Il a ajouté : « Nous avons essayé de trouver une solution pragmatique à court terme et une solution à moyen terme. ça ne se dissipera pas forcément [porpoising] complètement, mais ce sera un pas de moins.

Les commentaires interviennent quelques semaines seulement après que Lewis Hamilton a identifié le marsouinage de sa voiture à Bakou comme son moment le plus mémorable de la saison. Reprenant une image de lui se tenant le dos à l’agonie, Hamilton a décrit comment le problème était resté gravé dans sa mémoire.

S’exprimant sur une vidéo YouTube de Mercedes AMG Petronas, le Britannique a déclaré : « Je ne me souviens pas vraiment de beaucoup de ces photos. Celui-ci je me souviens. Celui-ci est celui dont je me souviens le plus juste à cause de la douleur que j’avais. Ce week-end-là, je suis allé plus bas que (Russell) sur la hauteur de caisse arrière. C’était bien pire sur ma voiture mais douloureux pour nous deux.

A NE PAS MANQUER
Martin Brundle demande à la FIA de modifier les règles après la victoire de Max Verstappen [INSIGHT]
Pierre Gasly organisera des changements de règles pour les pourparlers de la FIA alors qu’il se rapproche de l’interdiction [COMMENT]
Horner fait une demande de réglementation aux chefs de la F1 au milieu d’une violation du plafond des coûts [ANALYSIS]

Toto Wolff a salué les changements de règles lorsqu’ils ont été annoncés pour la première fois cet été. Cependant, le patron de Red Bull, Christian Horner, et Mattia Binotto de Ferrari se sont tous deux battus contre tout changement brusque.

Plus tôt cette saison, Binotto a même suggéré qu’il trouverait un moyen d’arrêter toute mise à jour si des changements de règles avaient lieu. Mais, Russell a admis qu’il attendait avec impatience les changements après avoir souffert lors de la dernière course de la saison.

Il a expliqué : « Les changements apportés par la FIA avec le bord du plancher surélevé vont être une amélioration à cet égard. Cela ajoute certainement beaucoup de fatigue. J’ai oublié ce que c’était que de conduire avec la voiture qui rebondit dans les virages, vers le bas un peu droit.

« Je serai donc heureux si je me rends à Bahreïn l’année prochaine sans rien de tout cela. »

Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/f1-autosport/1706578/lewis-hamilton-mercedes-porpoising-rules-changes-fia


.