Emmanuel Macron en alerte maximale après avoir averti que les coupures de courant hivernales pourraient plonger Paris dans le noir | Monde | Nouvelles

0 13

Emmanuel Macron en alerte maximale après avoir averti que les coupures de courant hivernales pourraient plonger Paris dans le noir | Monde | Nouvelles

La Président français et sa première ministre Elisabeth Borne ont riposté à leurs opposants en affirmant que leurs remarques sur les avertissements énergétiques étaient « maladroites » et « alarmistes ». Les députés de l’opposition en France mettent en garde contre le plan de Macron pour contrer le énergie crise ne suffira pas à éviter les coupures d’électricité cet hiver.

Dans une lettre envoyée au gouvernement, les dirigeants français ont été invités à préparer des plans d’urgence locaux pour d’éventuelles coupures soudaines d’électricité.

Le député communiste Sébastien Jumel a accusé le gouvernement d' »irresponsabilité énergétique », déclarant mardi à l’Assemblée nationale : « Les citoyens paient le prix de l’impréparation du gouvernement ».

S’exprimant mardi en marge du sommet UE-Balkans occidentaux, le président Macron a exhorté les dirigeants à « ne pas gouverner par la peur ».

Il a ajouté : « Nous avons un excellent modèle énergétique. Nous passerons cet hiver malgré la guerre. »

Mme Borne a également dénoncé les critiques, défendant la préparation de son gouvernement à la crise.

Elle a déclaré que le gouvernement « examinera tous les scénarios, même improbables » pour prévenir au mieux les coupures d’énergie.

La France n’est pas le seul pays de l’UE à risquer d’importantes pannes d’électricité cet hiver.

Selon un rapport de l’ENTSO-E, l’association européenne pour la coopération des gestionnaires de réseau de transport d’électricité, l’Irlande du Sud, la Finlande, Malte et Chypre sont également à risque.

Le rapport disait : « Le rapport montre un risque d’adéquation plus élevé par rapport aux hivers précédents. La principale contrainte systémique est identifiée dans les systèmes d’Irlande, de France, du sud de la Suède, de Finlande, de Malte et de Chypre.

LIRE LA SUITE: La fin de Poutine « arrive beaucoup plus vite » alors que le dirigeant russe s’est blessé

La France a récemment redémarré une centrale au charbon fermée, abandonnant un vœu antérieur du président Macron de fermer toutes les centrales au charbon du pays d’ici la fin de cette année.

Outre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, au cours de la dernière décennie, des événements extrêmes liés au climat ont causé plus de 145 milliards d’euros de pertes économiques dans l’UE.

Un nouvel article de l’organisme industriel Eurelectric documente l’amplitude et l’accélération des impacts des conditions météorologiques extrêmes sur le secteur de l’électricité. En juillet 2021, des inondations en Belgique et en Allemagne ont entraîné 200 000 pannes de clients. Au cours de l’hiver 2021-2022, des tempêtes au Royaume-Uni et en Irlande ont privé d’électricité plus d’un million de foyers.

La dernière COP a attiré l’attention des dirigeants mondiaux sur la nécessité de l’adaptation au changement climatique. Le secteur de l’électricité agit déjà et investit maintenant pour éviter des coûts plus élevés plus tard. De tels investissements sont nécessaires dans l’ensemble du système : à la fois dans les réseaux et dans les actifs de production.

Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/world/1706515/emmanuel-macron-france-power-cuts-energy-crisis-eu


.