Covid-19 : voici les départements où l’épidémie explose, notre carte de France

0 12

Covid-19 : voici les départements où l’épidémie explose, notre carte de France

“Il faut que chacun y aille”, a insisté la Première ministre, Elisabeth Borne, ce mercredi 7 décembre au micro de RTL, concernant la campagne de vaccination contre la Covid-19. Et pour cause, celle-ci est loin d’être un succès en matière de prévention alors que la neuvième vague est bien lancée et pourrait compromettre les fêtes de Noël et du nouvel an. D’après les dernières données de Santé publique France, publiées ce mercredi, le taux d’incidence s’élève à 573,16 nouveaux cas positifs pour 100.000 habitants recensés entre le 27 novembre et le 2 décembre. Soit près de 30% de plus que la semaine précédente.

Et encore, les chiffres épidémiologiques sont sous-estimés. D’abord parce que, logiquement, ils ne reflètent que les contaminations des personnes qui ont fait la démarche de se faire tester. Mais en plus de ça, la grève des laboratoires de biologie médicale, survenue pour la seconde fois en moins d’un mois entre le 1er et le 3 décembre, a probablement impacté les niveaux des indicateurs. On peut donc supposer que le taux d’incidence réel doit se situer déjà bien au-delà des 600 contaminations pour 100.000 habitants en une semaine.

Reste que, comme à chaque vague épidémique, tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, la moitié sud de l’Hexagone semble davantage touchée par la neuvième vague portée par le sous-variant d’Omicron, BQ.1.1. La Drôme enregistre le plus fort taux d’incidence du pays, avec 942,03 contaminations pour 100.000 habitants. L’indicateur atteint les 900 cas pour 100.000 dans les Hautes-Pyrénées et se trouve au-delà de 800 dans le Gard, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence.


À LIRE AUSSI

Santé : que faire en cas de fraude à la carte de tiers-payant ?

À l’inverse, les contaminations sont moins élevées en région parisienne : le taux d’incidence s’établit à 307 cas pour 100.000 à Paris, 320 dans les Hauts-de-Seine ou encore à 263 dans le Val-de-Marne. Ce qui reste bien en dessous de la moyenne nationale. L’indicateur demeure toutefois en hausse dans ces territoires et pourrait donc bien rattraper les niveaux constatés dans la moitié sud de la France d’ici les fêtes de fin d’année. D’où l’appel à la vaccination lancé par Elisabeth Borne et le ministère de la Santé et de la Prévention. Car depuis le lancement de la campagne le 3 octobre, moins de 10% des personnes âgées de plus de 60 ans ont fait leur rappel vaccinal. Les plus fragiles et leur entourage sont donc incités à faire leur injection au moins une semaine avant Noël pour que le vaccin soit le plus efficace possible au moment des festivités.

Cet article est apparu en premier sur https://www.capital.fr/economie-politique/covid-19-voici-les-departements-ou-lepidemie-explose-notre-carte-de-france-1454136


.