Bolloré sommé à plus de transparence au Cameroun

0 18

Bolloré sommé à plus de transparence au Cameroun

La cour d’appel de Versailles (Yvelines) a donné raison, jeudi 1er décembre, à 145 Camerounais qui exigeaient de la société Bolloré SE qu’elle clarifie son rôle dans la société Socapalm, qui exploite des palmeraies dans leur pays. Bolloré est en effet actionnaire de la société mère de Socapalm, la société luxembourgeoise Socfin. Au vu de la pollution des eaux que les riverains subissent, la justice a estimé que les activités de l’entreprise étaient « susceptibles de porter atteinte aux droits fondamentaux » des demandeurs, « notamment à leur droit à un environnement sain ». La cour d’appel a ainsi intimé à Socapalm et Socfin, sous peine d’astreintes, de produire des PV d’assemblées générales faisant la lumière sur le rôle joué par Bolloré SE dans ses activités. « Les riverains au Cameroun sont plus déterminés que jamais à poursuivre la procédure, cette décision augmente significativement leurs chances d’obtenir gain de cause », a déclaré leur avocat, Me Fiodor Rilov.

Cet article est apparu en premier sur https://www.humanite.fr/societe/vincent-bollore/bollore-somme-plus-de-transparence-au-cameroun-773521


.