Christoph Waltz dit que Margaret Thatcher et Ronald Reagan « ont fait des ravages dans le monde » | Nouvelles des célébrités | Showbiz et télévision

0 10

Christoph Waltz dit que Margaret Thatcher et Ronald Reagan « ont fait des ravages dans le monde » | Nouvelles des célébrités | Showbiz et télévision

Avant que Christoph Waltz, 66 ans, n’atteigne une renommée mondiale après ses rôles dans Inglorious Basterds (2009), Django Unchained (2012) et de James Bond Spectre (2015), l’acteur austro-allemand a tenté de le faire en se déplaçant à Londres au cours des années Margaret Thatcher était premier ministre.

Rappelant la décennie qu’il a passée dans la capitale, l’acteur oscarisé a déclaré qu’il « adorait » y vivre, mais qu’il pouvait voir à quel point elle avait été « endommagée » pendant les années Thatcher.

Il a déclaré dans une nouvelle interview: « J’ai déménagé là-bas dans les années Thatcher, et je connaissais et j’aimais Londres depuis que j’étais ici dans les années 70 en tant que jeune.

« Et puis, avec Reagan et Thatcher qui ont fait des ravages sur l’économie mondiale, j’ai vu comment la ville a changé sous mes yeux.

« Parce que j’étais un étranger, j’ai maintenu cette perspective d’étranger. J’ai pu voir à quel point la yuppification a endommagé la culture », a-t-il ajouté. Temps radio.

LIRE LA SUITE:Mike Tindall arrête la réclamation dans les coulisses de I’m A Celeb au milieu d’un nouveau cliché de Zara

Pendant son séjour au Royaume-Uni, il a décroché quelques rôles d’acteur, mais il n’a pas connu de véritable succès jusqu’à ce qu’il soit choisi par Quentin Tarantino dans Inglorious Basterds.

Bien qu’il dise que vivre à Londres était «important» pour lui, il ne pense pas que cela ait eu beaucoup d’impact sur sa carrière d’acteur.

Il a poursuivi dans la publication susmentionnée: «Chaque expérience qui change la vie, chaque petite observation, chaque confrontation vous aide à devenir un meilleur acteur.

« Mon expérience à Londres a été très importante pour moi. Mais comme un changement de carrière? Peut-être pas tant que ça ! »

Ce n’est pas la première fois que Christoph critique l’ancien Premier ministre, et il a également comparé le Brexit à « se tirer une balle dans le genou avec un fusil plein de chevrotine ».

Parlant de son expérience londonienne au magazine GQ l’année dernière, la star de Pinocchio a déclaré : « J’ai vécu dans la ville lorsque Margaret Thatcher a insisté pour forger sa relation spéciale avec l’Europe – ou plutôt la relation était moins importante que de se faire imposer sa volonté et ses idées.

« Elle a contribué à façonner [European Union]imposant ses idiosyncrasies, le traitement spécial, par opposition à la racaille habituelle en Europe.

«Elle l’a fait à sa façon, dans l’intérêt britannique. Mais apparemment ce n’est plus suffisant. Alors… je ne t’envie pas.

A NE PAS MANQUER
Lorraine Kelly craint que « j’ai échoué » à cause d’un chagrin d’amour caché avec son mari[INSIGHT]
L’épouse de Richard Hammond, Mindy, s’ouvre sur une vidéo de cri de coma[LATEST]
Carol Vorderman, 61 ans, essaie de ‘snog’ Rylan Clark, 34 ans, en cuir serré[PICTURES]

Dans une interview séparée avec Evening Standard en 2016, avant le référendum, Christoph a décrit le Brexit comme « l’une des choses les plus stupides et les plus infantiles sur terre ».

Il a poursuivi : « Pourquoi voudriez-vous quitter l’Union européenne ?

« Il est temps de les renseigner un peu sur l’Union européenne et sur ce qu’elle est censée faire. »

Cela arrive alors que le nouveau film de Christoph, la version live-action de Pinocchio, est prêt pour sa sortie très attendue.

Chrisoph joue le marionnettiste Count Volpe aux côtés de Gregory Mann dans Pinocchio, Ewan McGregor dans The Talking Cricket et David Bradley dans Geppetto.

Le film est sorti dans certains cinémas britanniques le vendredi 25 novembre.

Il sera ensuite disponible en streaming sur Netflix le vendredi 9 décembre.

Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/celebrity-news/1702722/christoph-waltz-margaret-thatcher-ronald-reagan-wreaked-havoc


.