victoire contestée du président intérimaire Bertin Dongmo

0 8

victoire contestée du président intérimaire Bertin Dongmo

Bertin Dongmo (photo) a été élu président de la Fédération camerounaise de karaté (Fecakaraté) dimanche 27 novembre, à l’issue de l’assemblée générale de l’instance faîtière tenue dans les locaux du ministère des Sports et de l’Éducation physique (Minsep) à Yaoundé. Le président de transition de la Fecakaraté a remporté le scrutin (69 voix) avec une large avance sur les deux autres candidats en lice. Une victoire cependant contestée par l’un des camps adverses.
Floriane Linda Nyebe Andella, plus connue sous son nom d’artiste Lynda Raymonde, prend acte des résultats, sans exclure un recours. « C’est une bataille que j’ai perdue mais pour la suite, je continue à me battre. Aujourd’hui (ce lundi 28 novembre 2022, Ndlr), je vais déposer mon recours parce que l’élection a été entachée de beaucoup d’irrégularités », a-t-elle déclaré à SBBC. La chanteuse dénonce notamment le changement de date de ladite assemblée générale, initialement prévue samedi 26 novembre. « Elle a eu lieu un dimanche dans un ministère. La loi l’interdit », affirme la candidate malheureuse qui dit avoir participé à cette élection pour éviter la politique de la chaise vide et pouvoir se représenter dans le futur.
Elle dénonce aussi une victoire « arrangée » du président élu. « Il y avait des requêtes en cours dans les régions et départements qui n’ont pas été liquidées par la commission de recours qui a laissé précipiter l’élection nationale. Donc, ça part du favoritisme également, ce qui est une faute. Il y avait également des personnes étrangères au scrutin dans la salle. Le président intérimaire n’avait pas qualité pour convoquer l’Ag en question… Il y a tellement d’irrégularités que l’élection a toutes les chances d’être annulée », poursuit-elle.
Manifestation
Lynda Raymonde n’a récolté qu’une seule voix, contre 7 pour Stéphane Bodo. Selon le président de la commission indépendante d’élection, 77 membres ont répondu présents sur les 84 attendus. Trois procurations ont été rejetées : deux pour non-conformité et l’autre pour défaut de qualité. Le représentant du Minsep s’est réjoui de ce que cette élection se soit passée selon « les normes requises ».
« La démocratie a été faite et on ne peut que s’en remettre aux résultats qui viennent de nous être livrés. À ce sujet, et sous réserve d’éventuels recours, la liste, comme l’a si bien signifié le président de la commission, est celle de Dongmo Bertin qui est déclarée vainqueur. Pour les deux prochaines années, c’est désormais Bertin Dongmo qui présidera aux destinées de la Fecakaraté, le but étant de promouvoir, en tout lieu et en tout temps, le karaté sur toute l’étendue du territoire camerounais », peut-on l’entendre dire dans cette vidéo diffusée sur Facebook.
Ladite assemblée générale a été perturbée par une manifestation de femmes et de jeunes filles munies de pancartes dénonçant et condamnant le viol et le harcèlement sexuel. Ces dernières, vêtues pour certaines aux couleurs du Rdpc (parti au pouvoir), réclamaient que tout l’ancien système de la Fecakaraté auquel appartient le président élu soit écarté, et que des enquêtes de moralité soient menées. Cette sortie fait suite au scandale sexuel qui a secoué cette fédération fin 2020, et ayant conduit à la suspension de l’ancien président Emmanuel Wakam. Bertin Dongmo, alors secrétaire général de la fédération à l’époque des faits, lui avait succédé à la tête de la fédération à titre intérimaire.
P.N.N
Lire aussi :
Lynda Raymonde veut prendre la tête de la Fecakaraté pour redorer un blason Sali par un scandale sexuel
Karaté : Bertin Dongmo élu président de transition de la fédération

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2811-9739-fecakarate-victoire-contestee-du-president-interimaire-bertin-dongmo


.