Le Royaume-Uni n’a pas expulsé un seul migrant de la Manche vers la France depuis le changement de règle du Brexit | Royaume-Uni | Nouvelles

0 13

Le Royaume-Uni n’a pas expulsé un seul migrant de la Manche vers la France depuis le changement de règle du Brexit | Royaume-Uni | Nouvelles

Les règles signifient que des personnes peuvent être refoulées si elles sont passées par un pays tiers sûr où elles auraient pu demander l’asile. Cependant, au cours des 21 mois qui se sont écoulés depuis l’introduction des règles, seuls 83 ont été jugés « irrecevables ».

Parmi ceux-ci, le ministère de l’Intérieur affirme que seuls 21 ont été renvoyés et aucun en France, d’où la plupart des 70 000 migrants de la Manche ont traversé pendant cette période.

Les règles d’irrecevabilité étaient censées remplacer les lois de l’UE régissant qui est responsable des demandes.

La secrétaire d’État à l’Intérieur, Suella Braverman, réfléchirait à la manière dont les demandes d’asile provenant de pays « sûrs » tels que l’Albanie pourraient être accélérées. Les ministres veulent également conclure des accords avec les pays pour accepter les « retours rapides ».

Peter Walsh, de l’Observatoire des migrations de l’Université d’Oxford, a qualifié les règles de « symboliques ». Il a déclaré: « Le gouvernement sait que pour pouvoir renvoyer des personnes, il a besoin de la coopération des pays vers lesquels les renvoyer. »

Pendant ce temps, un autre conseil a perdu une offre de la Haute Cour pour arrêter un hôtel hébergeant des demandeurs d’asile.

Le conseil de Fenland s’est opposé à l’utilisation de la Rose et de la Couronne à Wisbech, Cambs, affirmant que la région souffrait d’une « privation importante », d’un « crime organisé » et d’un « historique d’exploitation des migrants ».

Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/uk/1701777/channel-migrant-france-brexit-rule-suella-braverman


.