Occitanie : ces trois villes de la région sont parmi les moins chères de France pour le pouvoir d’achat

0 7

Occitanie : ces trois villes de la région sont parmi les moins chères de France pour le pouvoir d’achat

Le Parisien dévoile un classement des villes les moins chères de France. Avec la hausse de l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat, tous les Français ne sont égaux.

Il y a les classements des villes où il fait bon vivre, les classements des villes les plus ensoleillées ou encore les classements des communes les plus attractives pour trouver un emploi et désormais un sur les villes les moins chères de France.

Car avec le retour de l’inflation, et une baisse significative du pouvoir d’achat, tous les Français ne sont pas égaux une fois que l’on fait les comptes. Avoir un salaire élevé ne rime pas toujours avec un haut niveau de vie. Les courses, les transports, le prix des loyers sont autant de facteurs qui viennent peser dans la balance à la fin du mois.

C’est ainsi que Le Parisien a réalisé le classement des villes où le pouvoir d’achat est le plus fort parmi 96 villes préfectures de France. Salaire, prix moyen du panier de courses, carburant, taux de la taxe foncière, les prix de l’immobilier  ou encore le prix d’une place de cinéma, sont autant de critères qui ont permis à nos confrères de réaliser le classement publié ce vendredi 25 novembre.

Villes moyennes

Et c’est surtout les villes moyennes qui tirent leur épinglent du jeu. « Ni trop petites, ni trop grandes », elles sont largement représentées dans le classement, Niort (Deux-Sèvres) en tête. Dans cette ville les transports y sont gratuits depuis 2017, ce qui contribue grandement à sa position dans le classement. C’est également le cas de Châteauroux (Indre), second dans le classement où les transports y sont également gratuits. 

Le top 10 : 

  • 1 Niort 14,16
  • 2 Châteauroux 13,56
  • 3 Laval 13,21
  • 4 Nevers 12,91
  • 5 Belfort 12,86
  • 6 Chaumont 12,8
  • 7 Épinal 12,75
  • 8 Saint-Brieuc 12,55
  • 9 Saint-Étienne 12,46
  • 10 Rodez 12,28

Pour les courses, direction l’Ouest 

Bien qu’en 20e position, Nantes, première grande ville a apparaître dans le classement, doit sa place à un panier de course moins cher que la moyenne nationale. C’est d’ailleurs plus généralement dans l’Ouest du pays que le prix des achats en supermarché est moins cher en raison d’une concurrence plus forte entre les enseignes. Le prix de l’immobilier y est également plus bas qu’ailleurs.

Trois villes en Occitanie

En revanche dans le Sud, le logement et les courses sont un point noir. En moyenne les prix y sont plus chers que dans le reste du pays. Seule Rodez (avec une note de 12,28/20) se démarque, bien même, puisque la capitale aveyronnaise arrive en 10e position. « La ville du Sud la plus accessible », indiquent nos confrères. Chacun appréciera où placer le curseur de ce qui est au Sud et ce qui ne l’est pas.

Le Top 20 mentionne deux autres villes d’Occitanie : Foix à la 14e place avec une note de 12,12/20 et Montauban à la 18e place avec 11,99/20. Non loin, Pau est 21e avec 11,93/20, Cahors figure à la 23e place avec 11,81/20 et Agen est 26e avec 11,68/20. Albi est 33e avec 11,53/20.

Il faut en revanche attendre la 46e place pour retrouver Toulouse 11,13/20. Mende est 48e, ça ne s’invente pas avec 11,06/20. Auch est 53e avec 10,76/20, Nîmes 58e avec 10,59/20. Perpignan est Carcassonne sont très loin le classement, respectivement à la 76e et 78e place avec 10,04 et 10,03/20.

Montpellier est 90e avec 9,61/20, peut-être qu’avec la gratuité totale des transports prochainement, la ville gagnera quelques places…

Enfin Tarbes est au fond du classement à la 94e place avec une note de 8,99/20.

Cet article est apparu en premier sur https://www.midilibre.fr/2022/11/25/occitanie-ces-trois-villes-de-la-region-sont-parmi-les-moins-cheres-de-france-pour-le-pouvoir-dachat-10826233.php


.