xvideos : Tout savoir sur les terminaisons nerveuses du clitoris

0 156

xvideos : Tout savoir sur les terminaisons nerveuses du clitoris

 

Le clitoris a beau être extrêmement petit, il concentre à lui seul un grand nombre de fibres nerveuses… Encore plus que ce que l’on pensait !

« Ce n’est pas la taille qui compte » : si l’expression est souvent utilisée à propos des organes sexuels masculins, elle est aussi vraie pour les féminins ! C’est du moins ce que pointe une récente étude de l’Oregon Health & Science University, qui a réussi à dénombrer les fibres nerveuses du clitoris, encore plus nombreuses que ce que l’on pensait. Qu’un si petit organe en possède autant est fascinant, analysent les chercheurs, dans un communiqué paru sur le site Medicalxpress.

Jusqu’à présent, on estimait que le clitoris possédait environ 8 000 terminaisons nerveuses, ce qui faisait de lui un organe particulièrement sensible. C’est d’ailleurs le seul organe humain dont le seul but est de procurer du plaisir. Mais le nombre serait en réalité 20% supérieur à cela… ces dernières seraient environ 10 000 !

C’est ce qu’explique Blair Peters, spécialisé dans la chirurgie d’affirmation de genre. Le chirurgien travaille au sein du Programme de santé transgenre, de l’Université de l’Oregon, et a mené l’étude grâce à sept personnes transmaculines (qui font une transition dite « feminine to masculine ») et passent en l’occurrence par une phalloplastie (masculinisation des organes génitaux). Lors de la construction du pénisil a prélevé une toute petite partie du clitoris, pour en étudier la structure nerveuse.

AU MOINS 10 000 TERMINAISONS NERVEUSES, MAIS SÛREMENT PLUS

Au sein du clitoris, on trouve un « nerf dorsal », qui se déploie en double exemplaire. Il a été faire son analyse là, et a trouvé 5 140 fibres nerveuses à l’intérieur de ce dernier. Comme il est dédoublé, il a multiplié ce chiffre par deux pour savoir le total des fibres que contient le clitoris, à savoir 10 281. En réalité, il y en aurait même plus, car le clitoris possède encore d’autres plus petits nerfs en marge du nerf dorsal.

Comparé à la main, qui possède 18 000 nerfs et qui est nettement plus grosse en taille, les chercheurs estiment fascinant de voir autant de terminaisons nerveuses sur un si petit organe… Et en profitent pour souligner l’importance d’étudier davantage l’appareil sexuel féminin, encore peu connu. Par ailleurs, ces découvertes pourraient contribuer à améliorer la prise en charge des patientes ayant subi des mutilations génitales.

Xnxx : voici pourquoi tu devrais profiter d’un réveil coquin plus souvent.

Cet article est apparu en premier  sur : https://www.topsante.com