Charles III : ce gros coup dur auquel le nouveau roi doit faire face

0 14

Charles III : ce gros coup dur auquel le nouveau roi doit faire face

Charles III d’Angleterre, anciennement prince de Galles, est le nouveau roi d’Angleterre des pays du Commonwealth, dont le Canada. Le nouveau roi doit faire face à un gros coup dur. Des députés du Québec sont en train de le défier.

  • Charles III d’Angleterre n’est pas uniquement le roi d’Angleterre.
  • Charles III est également le souverain des pays du Commonwealth.
  • Quelques députés de gauche du Québec ne voient pas les choses sous cet angle.

Une longue procession de difficultés attend le roi Charles III d’Angleterre, 73 ans. Depuis son accession au trône, les soucis n’en finissent pas pour le nouveau souverain britannique. Charles III est roi d’Angleterre, mais le monarque de 73 ans est également le souverain des pays du Commonwealth. Certaines craignent déjà que Charles III soit le « roi du délitement du Commonwealth« , d’après le magazine Gala. Et il y a de quoi l’appréhender quand on sait que 11 députés nouvellement élus au Québec ont refusé de prêter serment au nouveau roi. Des élections ont eu lieu dans les provinces du Canada, dont le Québec.

Le 19 octobre 2022, 11 députés de Québec Solidaire ont prêté serment. Gala précise qu’il s’agit du parti de gauche du Québec. Les députés en question n’ont pas prêté serment à Charles III. Ils l’ont fait uniquement « envers le peuple du Québec« , rapporte le magazine Gala. Les onze députés qui ont défié le roi Charles III n’ont pas prononcé la simple phrase, mais lourde de sens de leur allégeance à la Couronne britannique. Il faut se rappeler que l’acte effectué par ces onze députés québécois est une désobéissance à la Constitution canadienne.

Charles III : plusieurs difficultés guettant le nouveau roi d’Angleterre

A cause de leur refus de prêter sermentles 11 députés risquent de ne pas pouvoir siéger à l’Assemblée nationale du Québec, d’après Gala. Les députés du Parti Québécois – parti indépendantiste de centre gauche – étaient prévus prêter serment le 21 octobre 2022. Trois députés issus de ce parti auraient également prévenu qu’ils ne prêteraient pas serment au souverain britannique. Cité par GalaPaul Saint-Pierre Plamondon, chef dudit parti, a déclaré : « On ne peut pas servir deux maîtres« . Rappelons que d’un autre côté, le roi Charles III en a beaucoup sur le feu avec les mémoires du prince Harry, la mini-série Netflix de Harry et de Meghan Markle ou encore la saison 5 de La Couronne.


.