une place Rudolf Douala Manga Bell inaugurée dans la ville d’Ulm

0 20

Plus d’un siècle après la pendaison de Rudolf Duala Manga Bell par l’administration coloniale allemande, la ville d’Ulm a inauguré une place à son nom dans le sud de l’Allemagne. La cérémonie d’inauguration a eu lieu vendredi 7 octobre, en présence de l’actuel roi du Canton Bell, Jean-Yves Eboumbou Douala Manga Bell, petit-fils du résistant camerounais. « C’est une place, en face du nouveau palais de justice de la ville de Ulm, qui a été baptisée Rudolf Duala Manga Bell. C’est une place qui a été exclusivement dédiée à son nom. Il y avait juste un panneau avec des chiffres, mais pas de nom », a confié à SBBC un responsable à l’ambassade d’Allemagne au Cameroun, joint au téléphone.
La « Rudolf Duala Manga Bell Platz » est « située au centre d’Ulm, entre le palais de justice historique et le nouveau bâtiment du parquet d’Ulm et à proximité d’une école que Bell a fréquentée il y a plus de 120 ans », rapporte l’organisme public de radiodiffusion allemand SWR sur son site Internet. « C’est un endroit authentique (avec) l’école où il est allé à l’époque et aussi le palais de justice qui s’y trouvait à l’époque », a déclaré le député du parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), Martin Rivoir, soulignant que ce lieu a donné l’impulsion au conseil municipal pour la dénomination de la place.
Cette dénomination rentre dans le cadre du processus de réhabilitation du héros anticolonialiste amorcé par l’Allemagne en 2014 et renforcé par les efforts de la famille du roi. Une stèle de 1,60 m dévoilant la vie de Rudolf Duala Manga Bell a également été dévoilée pour la circonstance vendredi dernier, apprend-on. Né en 1873 à Douala, Rudolf Duala Manga Bell était le petit-fils du roi Ndumbé Lobè Bell qui avait signé le traité germano-Douala en 1884. Il avait étudié en Allemagne, puis était rentré au Cameroun où il avait succédé à son père le 2 septembre 1908. Il s’était farouchement opposé à l’expropriation de ses populations par le gouverneur allemand Theodor Seitz. Il fut pendu en 1914 dans la métropole économique. Aujourd’hui, il est considéré comme un martyr et héros national camerounais.
P.N.N

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/1010-9476-allemagne-une-place-rudolf-douala-manga-bell-inauguree-dans-la-ville-d-ulm