La légende d’Arsenal, Tony Adams, laisse Paul Merson, Jamie Redknapp et John Barnes dans les points | Football | sport

0 7

Arsenal la légende Tony Adams a laissé John Barnes, Paul Merson et Jamie Redknapp en points de suture alors qu’il dansait avec des supporters après la victoire 3-2 des Gunners Liverpool. L’ancien capitaine du club participe actuellement à Strictly Come Dancing et la nuit dernière a séduit les téléspectateurs avec une performance où il s’est déshabillé à la télévision en direct.

La présence d’Adams aux Emirats a surpris les spectateurs de l’émission, les résultats ayant eu lieu moins d’une heure après le coup de sifflet à plein temps. Cependant, l’émission est préenregistrée la veille, ce qui donne aux participants la possibilité de prendre congé le dimanche.

Il n’a pas perdu de temps à célébrer la victoire de son ancienne équipe sur Liverpool, avec un résultat suffisant pour ramener les Gunners en tête du classement de la Premier League, à un point d’avance sur Manchester City. Il a posé pour des photos aux côtés des fans d’Arsenal après le match avant d’attirer l’attention des experts de Sky Sports, y compris l’ancien coéquipier Merson. Il a exécuté une petite danse devant les trois hommes en préparation du spectacle, quelque chose qui les a rendus hystériques.

L’homme de 55 ans est devenu viral hier soir pour une performance audacieuse sur le dancefloor Strictly. Il s’est déshabillé avec un pantalon à paillettes aux côtés de sa partenaire Katy Jones lors de l’émission de samedi soir. Il a reçu des critiques élogieuses de la part des spectateurs. Cependant, cela n’a pas suffi à impressionner le juge notoirement sévère Craig Revel Horwood, qui lui a attribué une note de deux sur dix pour ses efforts.

On a demandé à Merson s’il avait déjà vu de la danse comme ça alors que le trio Sky Sports plaisantait sur son apparition dans l’émission et félicitait son ancien collègue pour avoir tout donné.

Il a ri: « Absolument pas [I can’t believe he’s on Strictly Come Dancing], je l’ai vu hier soir, fair play. C’était Tony, à chaque match qu’il est sorti, il donne tout, il met tout dans tout ce qu’il fait. Il le fait maintenant, c’est la nouvelle danse. Je vous dis que je l’ai vu faire ce mouvement il y a de nombreuses lunes.

L’ancien défenseur a eu droit à un match fantastique dans le nord de Londres alors qu’il regardait son ancienne équipe l’emporter 3-2. Gabriel Martinelli a ouvert le score pour l’équipe locale avant que Liverpool n’égalise grâce à Darwin Nunez. Buyako Saka a repris l’avantage d’Arsenal sur le coup de la mi-temps, mais ils ont de nouveau été rattrapés par Roberto Firmino avant que l’Anglais ne scelle la victoire sur penalty.

Adams a admis que monter sur scène peut être difficile pour lui, affirmant que cela lui donne un sentiment similaire à celui qu’il avait lorsqu’il avait des crises de panique à l’école.

« Je suis revenu à mon enfance, vous savez, à propos de la lecture de livres à l’école », a-t-il expliqué. « J’étais comme, ‘Uhhhh!’ Je ne savais pas lire parce que j’avais des crises de panique quand j’étais enfant. Tout d’un coup, je suis au même endroit.

Cependant, il est clair qu’il parvient admirablement à surmonter ces soucis compte tenu de sa performance d’hier soir et de sa dernière interprétation impromptue aux Emirats.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/football/1680416/Arsenal-Tony-Adams-Paul-Merson-Jamie-Redknapp-John-Barnes