Obsèques de Johnny Hallyday : très cash, Claude Lelouch voulait « voir les faux-culs qui seraient là »

0 9

Presque cinq ans après les obsèques de Johnny Hallyday, Claude Lelouch, grand ami de la rock star, s’est exprimé sans langue de bois au micro de l’émission de RTL, Le bon dimanche, ce 9 octobre. Et le moins que l’on puisse dire est que le réalisateur n’a pas été tendre avec certaines personnes présentes lors du dernier adieu à Johnny.

Nous sommes le 5 décembre 2017. En cette soirée hivernale, nos téléphones et nos réseaux sociaux s’affolent : Johnny Hallyday vient de décéder à son domicile de Marnes-la-Coquettedans l’ouest parisien, à la suite d’un cancer des poumons qu’il n’a pas réussi à vaincre. La star du rock avait 74 ans. Forcément, l’annonce de la mort de Johnny a créé une vague d’émotion nationale et a monopolisé les médias. Quatre jours plus tard, soit le 9 décembre 2017, un hommage populaire a été rendu à la rock star à Paris avec une descente des Champs-Elysées en musique par le cortège funéraire.

Souvenez-vous : près d’un million de personnes se sont donnés rendez-vous dans la capitale pour vivre le dernier adieu à leur idole, avant qu’une cérémonie ait lieu au sein de l’église de la Madeleine, en présence de nombreuses personnalités politiques, de la chanson, du cinéma et des médias retransmise en direct par toutes les chaînes de télévision. Un moment qui restera forcément gravé à tout jamais pour bon nombre de Français.

Gilles Lelouch : « Je voulais voir les faux-culs qui étaient-là »

Presque cinq ans après cette journée riche en émotions, Gilles Lelouch a tenu à revenir sur les obsèques de son grand ami au micro de la radio RTL, lors de l’émission Le Bon Dimanche, diffusée en direct ce 9 octobre 2022. Pour rappel, le réalisateur avait été filmé en train de pleurer son grand ami Johnny Hallyday, ce qui avait touché bon nombre de téléspectateurs. Interrogé par Bruno Guillon, le moins que l’on puisse dire est que Gilles Lelouch n’a pas mâché ses mots : « J’ai tellement aimé cet homme que je voulais voir les quelques faux-culs qui étaient là »a-t-il balancé, sans langue de bois.

Avant de continuer : « J’ai passé ma vie à le filmer, je l’ai filmé de 16 ans à son dernier jour. J’ai voulu offrir un cadeau à Læticia et aux enfants. J’ai pu filmer des yeux en gros plans de gens qui l’aimaient, ce que la télévision ne pouvait pas faire ». Pour lui, plusieurs personnes qui étaient présentes n’auraient pas dû l’être. Mais évidemment, il ne les a pas nommés.

Pour rappel, désormais âgé de 84 ans, le réalisateur Claude Lelouch a pris la très triste habitude d’enterrer plusieurs grands artistes dont il était très proche, comme Jean-Louis Trintignant. Forcément, ces événements ont façonné son regard sur sa propre mort, dont il parle désormais sans filtre. « Si un jour je sens que j’emmerde tout le monde, je partirai »avait-il déclaré au journal La Nouvelle République. Une chose qu’on ne souhaite absolument pas.

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/obseques-de-johnny-hallyday-tres-cash-claude-lelouch-voulait-voir-les-faux-culs-qui-seraient-la-1658081