Commerce équitable: Changer les règles et pratiques du commerce international conventionnel !

0 22

C’est la démarche adoptée voici un certain nombre d’années par la ville d’Ebolowa, labellisée ville du commerce équitable qui cette année a bouclé la 6ème édition à elle consacrée.

De la pépinière à la récolte en passant par la transformation, le cacao d’Ebolowa à séduit plus d’un et fait parler du Cameroun à l’international à partir de la marque de chocolat :  » KeKa Wangan  » qui est un chocolat avec une forte teneur en beurre cacao (90%) et à l’arôme recherchée.

Un produit conditionné à l’atelier pédagogique et de transformation de cacao du Collège Régional d’Ebolowa (ARC) à partir des fèves de cacao controlées et cultivées localement ainsi que machines consues et montées sur place par des ingénieurs Camerounais. Un partenariat entre cette école qui forment des techniciens d’agriculture et des entrepreneurs agropastoraux et la structure Nantes-Terre Atlantique.

La semaine du commerce équitable qui s’achève ainsi à bénéficié de l’apport des ministères du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises Camerounaises. Elle a été marqué par des ateliers de formation et des campagnes de sensibilisation sur les pratiques et les valeurs du commerce équitable.

À l’issue de cette semaine du commerce équitable, une centaine d’artisans ((hommes et femmes, filles et garçons) ont pu bénéficier des formations théoriques et pratiques et ont reçu des parchemins de fins de stage des mains du 1er adjoint au maire de la ville d’Ebolowa Jean Richard Mvondo Eya qu’accompagnait Olivier Onguene Ntongale chargé de la coopération à la Communauté Urbaine d’Ebolowa (SIGNAL) et point focal du commerce équitable de la ville.

Ceci en vue de soutenir les petits producteurs: artisans des villes et campagnes en les initiant au commerce équitable domestiques. Il s’agit ici d’un commerce militant, qui met en avant les produits locaux et respecte un certain nombre de valeurs, les questions d’environnement et la valorisation de l’homme…

Une chaîne de valeurs qui visent à accompagner les coopératives et les artisans sur les bonnes pratiques du commerce équitable fondées sur un partenariat commercial qui inclut le dialogue, la transparence et le respect des normes d’un marché juste et contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés.

Durant la même cérémonie, d’autres produits transformés qui prétendre à la certification on été présenté au public d’Ebolowa qui n’a pas boudé son plaisir de passer à la table de dégustation découvrir toutes les bonnes saveurs des produits du terroir fait maison. Nous pouvons citer  » l’Okoum Zon  » un breuvage à base d’aubergines. Une sorte de thé local qui regorge d’énormes vertue et est très apprécié des consommateurs.

Rendez- vous est donc pris pour la 7èmes éditions, mais le concept lui a fait du chemin puisque la ville d’Ebolowa est désormais classée 2ème après l’Afrique du sud au sud du Sahara à jouir de cette appellation contrôlé de ville du commerce équitable. Une porte ouverte vers de nouveaux défis…



Cet article est apparu en premier sur https://237actu.com/commerce-equitable-changer-les-regles-et-pratiques-du-commerce-international-conventionnel