« Il était un enfant caché » : les confidences bouleversantes d’Elsa Zylberstein sur sa famille

0 12

Elsa Zylberstein était l’invitée de C à Vous ce jeudi 6 octobre. L’occasion pour l’actrice de faire quelques confidences sur sa famille.

Il y a des personnalités qui ont marqué les esprits et c’est notamment le cas de Simone Veil. Son histoire est très touchante et elle a inspiré Elsa Zylberstein qui est au centre d’un biopic intitulé Simone, le voyage du siècle. Le film retrace la vie de la magistrate. Un projet qui tenait beaucoup à l’actrice et elle est venue en faire la promotion dans C à Vous ce jeudi 6 octobre. L’occasion pour elle de faire également quelques confidences sur ses proches et notamment son père. « L’histoire de Simone Veil croise aussi celle de votre famille, Elsa« , a d’abord lancé Anne-Elisabeth Lemoine. Ce à quoi la principale concernée répond : « Mon papa est un enfant caché. Pendant la guerre, il a été sauvé par des gens qui sont des justes aujourd’hui« , a-t-elle affirmé avant d’ajouter :  « On a fait une cérémonie pour les remercier« . Toutefois, son père n’est pas le seul membre de sa famille dont l’histoire se rapproche de celle de Simone Veil. « Ma grand-mère était de Lituanie et mes grands-parents ont été tués dans le ghetto de Varsovie. C’était aussi pour rendre hommage à ces gens-là, à mon père« , a-t-elle poursuivi avant de s’arrêter, les larmes aux yeux. « C’était pas un hommage volontaire peut-être… En tous cas, ce n’était pas ma motivation principale« , a-t-elle assuré ensuite.

Dans ce film, Elsa Zylberstein incarne le rôle de Simone Veil, de l’âge de 36 à 87 ans. Un projet qui lui tenait beaucoup à cœur et qu’elle avait évoqué avec la principale concernée. « J’ai eu la chance de la rencontrer. Je lui ai remis un prix dans un dîner à Paris et un peu follement, je me suis retrouvée à faire un discours devant elle« , a-t-elle indiqué avant d’ajouter : « On m’a accueilli à sa table et j’étais ébahie devant son charisme, sa puissance, sa générosité ». Une rencontre qui a beaucoup marqué l’actrice. « On s’est revues plusieurs fois et très vite je me suis dit qu’il fallait ke je monte un film sur elle »s’est-elle souvenue avant de déclarer :  « Je lui avais fait part de mon envie et quand je suis sortie de son enterrement, je me suis dit qu’il fallait que je le fasse pour elle, pour les femmes, pour qu’il y ait une transmission« . Elsa Zylberstein a fait appel à un scénariste en qui elle avait confiance pour monter ce projet. « Je me suis dit qu’elle méritait un grand film. Le scénario est incroyable. J’ai ressenti son humanité, son empathie pour les êtres, pour les gens et ce qu’elle a fait pour eux« , a-t-elle poursuivi. Admirative de Simone Veil, elle a indiqué qu’elle était un « exemple d’humanité, de force et de puissance. Elle est partie de l’enfer pour aller vers la lumière« , a conclu Elsa Zylberstein.

Elsa Zylberstein : pourquoi était-il important pour elle de bien préparer ce rôle ?

Incarner Simone Veil a été un challenge pour l’actrice qui a beaucoup travaillé durant de nombreux mois. « J’ai écouté sa voix tous les jours pendant huit mois« , a-t-elle d’abord révélé avant de préciser :  « Un jour je me suis réveillée et je me suis dit qu’il fallait que j’apprenne à parler comme elle donc j’ai fait une étude de mon oreille et j’ai demandé les discours, les différentes interviews pour découvrir ses nombreuses voix« . Un énorme challenge mais qu’elle voulait à tout prix réussir :  « Je voulais que ce soit intégré, que ce soit une seconde nature. J’ai marché comme elle pendant huit mois, la maison Chanel a réimprimé tous les tissus des années 1980 pour le film. C’était incroyable de rentrer dans sa peau« , a-t-elle affirmé avant d’ajouter :  « Je ne pensais plus qu’à Simone, je ne vivais que par elle« .

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/il-etait-un-enfant-cache-les-confidences-bouleversantes-d-elsa-zylberstein-sur-sa-famille-1657644