trois films camerounais en course pour la récompense la plus prestigieuse de la 26e édition

0 13

Dans la sélection officielle de la 26e édition du festival Écrans noirs, qui a débuté ce 1er octobre, ils sont 14 films à se disputer l’Écran d’or cette année. Le Cameroun est le pays le mieux représenté dans cette sélection avec trois films : « L’Accord » de Frank Lea Malle, « The planters plantation » de Young Dhinga et « When it ends » d’Achille Brice.
Sorti en salle le 29 avril dernier, « L’Accord » produit par Inception Arts&Com a été plutôt bien accueilli par le public. D’abord à Canal Olympia à Douala et Yaoundé. Ensuite en Côte d’Ivoire, au Mali, en France… Le film de Frank Lea Malle a aussi été diffusé sur Canal première. Et pour sa diffusion aux Écrans noirs 2022, le film a fait salle comble.
« The planters plantation » est aussi programmé cette semaine à la salle Sita Bella à Yaoundé. Il est présenté comme l’un des films « multistars » du Cameroun. « C’est un mélange de personnages de premier ordre du Cameroun et du Nigeria avec Nkem Owoh à sa tête », faisait savoir la production lors de sa sortie le mois dernier.
Il y a enfin « When it ends » du promoteur Achille Brice. En 2017, le cinéaste originaire de Buea s’était déjà distingué au Fespaco à Ouagadougou (Burkina Faso) avec son film « Life point ». Achille Brice intègre le cercle fermé des réalisateurs camerounais sur Netflix avec son deuxième long métrage « A man for the weekend ». Cette fois, il espère bien décrocher un sacre aux Écrans noirs.
L’année dernière, c’est la Marocaine Fatima Boukdady qui l’avait emporté avec son film « Annato ». Pour la remplacer, il est difficile de parier sur un film, même si le Tchadien Mahamat Saleh Haroun est en compétition avec « Lingui, les liens sacrés ». Il avait fait sensation avec « Un homme qui crie », qui a remporté le Prix du jury au Festival de Cannes en 2010.
La 26e édition des Écrans noirs s’achève ce week-end à Yaoundé avec la remise des récompenses, dont la plus attendue est bien sûr l’Écran d’or.
Michel Ange Nga
Lire aussi:
Cinéma : le Cameroun rentre bredouille du Fespaco
Pour ses 25 ans, le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul Biya

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/0510-9456-festival-ecrans-noirs-trois-films-camerounais-en-course-pour-la-recompense-la-plus-prestigieuse-de-la-26e-edition