Sue Barker avait « biaisé » le souhait d’Emma Raducanu que Brit soit « exactement ce dont le tennis a besoin » | Tennis | sport

0 8

Sue Barker a avoué qu’elle espérait Emma Raducanu et sa compatriote finaliste de l’US Open 2021, Leylah Fernanez, seraient la prochaine grande rivalité du tennis féminin. L’icône de la BBC a admis qu’elle était probablement « partiale » lorsqu’elle souhaitait que la n°1 britannique devienne la prochaine championne à succéder à Serena Williams.

Raducanu est entrée dans l’histoire à l’US Open 2021, devenant la première qualifiée à remporter un titre du Grand Chelem lorsqu’elle a remporté dix matchs de suite sans perdre un set en route pour devenir championne à Flushing Meadows. La Britannique a participé à la première finale féminine réservée aux adolescentes à New York depuis 1999, battant Fernandez 6-4 6-3 pour terminer sa course de conte de fées.

Fernandez elle-même avait connu un tournoi en petits groupes, battant les multi-champions du Grand Chelem Naomi Osaka et Angie Kerber ainsi que deux têtes de série parmi les cinq premières à Elena Svitolina et Aryna Sabalenka pour atteindre la finale. Et Sue Barker a maintenant admis qu’elle avait espéré que Raducanu et Fernandez deviendraient la prochaine grande rivalité de tennis après leur finale il y a 13 mois.

Parler à Le télégraphe à propos de la situation actuelle du tennis féminin, la gagnante de l’Open de France 1976 a déclaré : « Même si c’est excitant d’avoir différentes championnes du Grand Chelem, il faut aussi avoir des noms familiers. Et nous ne savons pas qui sont ces personnes.

JUSTIN: L’enquête sur les abus de Zverev reste « en cours » dans une rare mise à jour de l’ATP

« En regardant la finale de l’US Open l’année dernière, avec Emma et Leylah, je pensais que ce serait une rivalité fabuleuse – c’est exactement ce dont nous avons besoin », a-t-elle déclaré. « Mais je suis probablement partial parce qu’Emma est britannique. »

Les paroles de Barker interviennent après que Serena Williams a mis fin à sa carrière de 27 ans à l’US Open le mois dernier. La championne du Grand Chelem à 23 reprises n’avait pas joué depuis un an après s’être blessée à seulement six matchs de son match du premier tour de Wimbledon en 2021 et a fait un retour cet été, disputant seulement cinq tournois avant de raccrocher sa raquette.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/tennis/1678196/Sue-Barker-Emma-Raducanu-Leylah-Fernandez-US-Open-tennis-news