La marine américaine déploie un nouveau porte-avions à la pointe de la technologie pour un exercice à grande échelle avec des alliés | Monde | Nouvelles

0 17

Le porte-avions a été déployé pour la première fois mardi depuis Norfolk en Virginie et est le porte-avions le plus récent et le plus innovant de la Marine. Selon l’US Navy, le porte-avions USS Gerald Ford est le premier nouveau porte-avions à être conçu depuis « plus de 40 ans ».

Un communiqué de la marine américaine a déclaré que les travaux de construction du porte-avions avaient commencé en novembre 2009 et qu’il avait été commandé par l’ancien président Donald Trump en 2017.

L’USS Kennedy et l’USS Enterprise sont actuellement en construction et porteront à trois le nombre de porte-avions de la flotte de porte-avions de classe Ford.

L’USS Gerald Ford est équipé d’une technologie sophistiquée et dispose de « près de trois fois la quantité d’énergie électrique » par rapport aux transporteurs de classe Nimitz.

Selon l’US Navy, le porte-avions dispose également d’un système de lancement d’avion électromagnétique, également connu sous le nom d’EMALS.

Ce système remplace le système de catapulte à vapeur utilisé sur les anciens transporteurs aériens pour lancer les avions du transporteur contre l’utilisation de l’énergie électrique pour effectuer le lancement.

Selon un responsable de la marine, cette nouvelle méthode d’utilisation de l’énergie électrique met moins de pression sur l’avion lors de son lancement et permet un lancement plus rapide.

Le responsable a ajouté que le porte-avions est équipé d’un radar plus avancé, un radar bi-bande, faisant de l’USS Gerald Ford le seul porte-avions de classe avancée à disposer d’un tel radar.

LIRE LA SUITE: Des sœurs jumelles ont épargné la prison malgré une attaque « honteuse » lors d’une soirée

Un communiqué de la marine américaine a ajouté que le déploiement comprendra « environ 9 000 personnes de neuf nations, 20 navires et 60 avions ».

Le communiqué ajoute que les nations impliquées dans l’exercice comprennent les États-Unis, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne et la Suède.

D’autres navires du groupe aéronaval seront déployés pour accompagner le Ford mercredi.



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/news/world/1678380/us-navy-aircraft-carrier-Europe-north-America-military-ont