les femmes enceintes désormais ciblées par la vaccination

0 20

Au début de la vaccination contre la maladie à coronavirus, les autorités avaient écarté les femmes enceintes en raison du manque de données les concernant, car elles n’avaient pas été incluses dans les essais cliniques initiaux des vaccins contre la Covid-19. Aujourd’hui, elles font partie des cibles de la vaccination. « Elles sont ciblées depuis la dernière campagne. C’est le vaccin Pfizer qui leur est administré. Il se prend en deux doses : une le jour de la vaccination et la seconde, 21 jours après », confient à SBBC des sources autorisées au Centre de vaccinations internationales de Bertoua (Est).
Selon le Programme élargi de vaccination (PEV), le vaccin développé par le laboratoire américain Pfizer et la biotech allemande BioNTech est celui recommandé pour les femmes enceintes avec ou sans comorbidités, ainsi que celles qui allaitent. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande en effet son utilisation pour cette cible, « compte tenu des conséquences néfastes que peut avoir la Covid-19 pendant la grossesse et des données de plus en plus nombreuses confirmant le profil d’innocuité favorable » dudit vaccin au cours de la grossesse.
Le cinquième tour de campagne de vaccination, annoncé pour le mois de novembre prochain, vise en premier lieu les femmes enceintes et allaitantes, indique le ministère de la Santé publique (Minsanté). Le Minsanté explique que l’objectif est de renforcer l’immunité des femmes enceintes, dans la mesure où elles sont à risque de forme grave de la Covid-19. D’après les spécialistes, les femmes enceintes ayant contracté la Covid-19 ont «quatre fois» plus de risques d’être admises en soins intensifs que les femmes du même âge qui ne sont pas enceintes. Et ce risque augmente au fil de la grossesse.
Les vaccins recommandés (comme Pfizer et Moderna) seraient ainsi sans danger et sans conséquences pour le développement du fœtus, si l’on se fie aux données actuellement disponibles. Le 29 septembre, le PEV a annoncé disposer d’un stock de 770 286 doses de vaccin, dont 18 214 proviennent du laboratoire américain Pfizer. En rappel, la vaccination contre la Covid-19 a débuté en avril 2021 par les personnels de santé. Avant d’être élargie aux plus de 18 ans, aux personnes vivant avec les comorbidités et aux personnes de plus de 50 ans. A date, près de 1 893 658 doses ont officiellement été administrées aux groupes cibles.
P.N.N

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/0310-9445-covid-19-les-femmes-enceintes-desormais-ciblees-par-la-vaccination