La FIA publie une déclaration alors que Sergio Perez frappe d’un penalty après le Grand Prix de Singapour | F1 | sport

0 19

« Néanmoins, nous avons pris en compte les conditions humides et les difficultés soulignées par Perez comme circonstances atténuantes pour cet incident et, par conséquent, nous avons déterminé qu’une réprimande devait être infligée. » Mais Perez n’a pas échappé à la sanction pour sa deuxième infraction, les commissaires de course ayant déterminé que le pilote Red Bull n’avait pas à nouveau respecté les règles de la voiture de sécurité.

La lettre des commissaires se lisait comme suit : « Cela s’est produit malgré le fait que le directeur de course avait averti l’équipe que PER ne respectait pas la réglementation des longueurs de voiture inférieures à 10 entre les virages 9 et 10. L’équipe a transmis l’avertissement à PER. Nous nous référons au Doc 56 par lequel nous avons infligé un blâme à PER pour une infraction à ce même règlement lors du premier déploiement de la voiture de sécurité pendant la course.

« Comme il s’agissait de la deuxième infraction à l’article 55.10 par PER pendant la course et suite à un avertissement exprès du directeur de course, nous avons décidé d’infliger une pénalité de cinq secondes à PER. Il est rappelé aux concurrents qu’ils ont le droit de faire appel de certaines décisions de les Commissaires Sportifs, conformément à l’Article 15 du Code Sportif International de la FIA et au Chapitre 4 du Règlement Juridique et Disciplinaire de la FIA, dans les délais applicables. »



Cet article est apparu en premier en ANGLAIS sur https://www.express.co.uk/sport/f1-autosport/1677302/FIA-Sergio-Perez-penalty-Singapore-Grand-Prix-win-Safety-Car-Charles-Leclerc