Fanny Leeb : comment un sachet de thé lui a permis de détecter son cancer du sein

0 11

Vendredi 30 septembre 2022, Fanny Leeb a été invitée sur le plateau de Ça commence aujourd’hui. La chanteuse a évoqué la découverte de son cancer du sein, grâce à un sachet de thé.

Alors que le mois d’octobre s’apprête à débuter, la campagne annuelle Octobre rose destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein est également au cœur de l’actualité. Vendredi 30 septembre, Ça commence aujourd’hui a décidé de diffuser une émission spéciale dédiée à Octobre rose. Pour l’occasion, Faustine Bollaert a reçu Rose, Fanny Leeb et Emilie Brunette pour l’émission « Les célébrités s’engagent contre le cancer du sein« .

Au cours de l’émission, Fanny Leeb s’est livrée à un émouvant témoignage. En effet, la fille de Michel Leeb a raconté de quelle manière elle avait découvert qu’elle était atteinte d’un cancer du seinmais aussi comment elle avait affronté ce combat et l’après cancer. Un témoignage bouleversant, destiné à sensibiliser les femmes à l’auto-palpation.

Un sachet de thé a permis à Fanny Leeb de découvrir son cancer

Face à Faustine Bollaert, Fanny Lee a expliqué qu’elle avait découvert son cancer alors qu’elle était en studio pour enregistrer son prochain album. Elle s’est souvenue que la bouilloire du studio ne fonctionnait plus et qu’elle s’était rendue dans une station service pour acheter un sachet de thé et un verre d’eau chaude. « Je demande un gobelet sans le petit cache en plastique » a-t-elle raconté avant de poursuivre qu’elle était ensuite revenue dans le studio aux portes extrêmement lourdes : « Je vais pour donner un coup dans la porte, j’avais ma doudoune, j’avais mon téléphone dans l’autre main. Et le thé valse, vient à traverser toutes les couches et me brûler le sein« 

Trois jours après s’être brulée, la chanteuse qui a participé à la deuxième saison de The Voice souffrait toujours et a décidé d’examiner sa brûlure de plus près avant de finalement déplacer sa main sur le sein inverse. Elle a expliqué : « C’est en continuant avec ma main que j’ai fait ‘mais, là j’ai une petite boule’« .

Fanny Leeb revient sur son cancer du sein triple négatif

Après avoir sentie une boule dans son sein, Fanny Leeb va rapidement prendre rendez-vous avec sa gynécologue, qui va lui prescrire une échographie. « Au fond de moi-même, je sentais qu’il y avait un truc » s’est-elle rappelée avant de dévoiler qu’on lui avait diagnostiqué un « cancer triple négatif avec une vitesse de prolifération de 60 %, donc assez agressif« . Ce type de cancer représente environ 10 à 15 % des cancers du sein.

Pour être traitée, la sœur de Tom Leeb va donc subir trois étapes importantes : la chimiothérapie, une opération de tumorectomie avec curetage des ganglions, puis une radiothérapie. Si elle confie avoir vécu beaucoup de moments difficiles et d »incertitude, Fanny Leeb a essayé de garder sa positivité et sa bonne humeur pour traverser cette épreuve. « Je me suis dis, il faut que tu aies confiance en toi, que tu crois en toi, sois positive, c’est important » a-t-elle dévoilé. Une manière de penser qui lui a permis d’affronter son cancer du sein il faut s’en sortir, quelques mois après le début des traitementsà l’été 2019.

La chanteuse informe sur l’importance de l’autopalpation

Si aujourd’hui tout semble aller pour le mieux pour Fanny Leeb, c’est avant tout parce que son cancer a été pris en charge rapidement. Elle a confié à Faustine Bollaert à quel point il était important que les femmes prennent l’habitude de pratiquer l’autopalpation. Elle a expliqué qu’elle avait eu de la chance de découvrir son cancer par hasard : « J’étais très mauvaise élève, c’est pour ça qu’aujourd’hui, je parle beaucoup de l’autopalpation. Un cancer pris à temps est un cancer qui se soigne, en tout cas aujourd’hui. Je parle beaucoup de ça parce que c’est important de faire ce geste« .

S’il est important de régulièrement consulter des professionnels pour se faire dépister, l’autopalpation joue un véritable rôle dans la découverte précoce d’un cancer du sein. Les spécialistes conseillent ainsi de pratiquer ce geste chaque mois, après la période de menstruations. Un examen de seulement quelques minutes, qui peut finir par sauver des vies.

À propos de l’auteur

CM

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/fanny-leeb-comment-un-sachet-de-the-lui-a-permis-de-detecter-son-cancer-du-sein-1655732