Camilla Parker Bowles : cette tradition qui tenait à coeur à Elizabeth II qu’elle a décidé de supprimer

0 12

L’arrivée au pouvoir du roi Charles III et de la reine consort Camilla Parker Bowles risque bien de créer une nouvelle ère, davantage moderne, de la royauté au Royaume-Uni.

  • Camilla Parker Bowles, épouse du roi Charles III, est devenue reine consort du royaume d’Angleterre
  • La reine consort a décidé de supprimer la tradition des « dames d’honneur »chère à la reine Elizabeth II
  • Certaines des dames d’honneur ont accompagné la reine Elizabeth durant 60 ans

Avec l’arrivée du roi Charles III sur le trône d’Angleterre, il y avait des chances que les usages de la royauté soient dépoussiérés pour qu’une vague de modernité s’installe à Buckingham Palace. C’est ce qu’a d’ores et déjà commencé à faire la reine Consort, en décidant de supprimer les « dames d’honneur », au service de la reine durant une grande partie de leur vie, qui ne sont selon Camille Parker Bowles « plus nécessaires » dans une monarchie plus moderne.

Le roi Charles III et la reine consort : vers une monarchie allégée et plus moderne

Camille Parker Bowles est donc sur la même ligne que son époux et a pris une décision assez radicale en supprimant les postes de « dames d’honneur ». Celles-ci, au service de la reine Elizabeth II depuis près de 60 ans, étaient une sorte d’assistantes personnelles, se prêtant à toutes les tâches que la reine leur confiait. Les dames d’honneur étaient devenues plus que du personnel royal, mais plutôt des compagnes proches et des amies de confiance pour la monarque, au fil du temps. En effet, c’est Elizabeth II qui avait trié sur le volet celles qui allaient partager son quotidien, qu’elle voulait dévouées pour l’aider à répondre aux exigences quotidiennes, selon The Mirror. Par exemple, elles l’aidaient à choisi ses tenues, à se baigner et à s’habiller, tandis que d’autres ont organisé des événements familiaux privés et traité de tout ce qui se trouvait entre les deux.

La reine Elizabeth II a nommé neuf dames d’honneur de 1953 à 2017, issues pour la plupart de familles aristocratiques. Par ailleurs, historiquement, les dames d’honneur n’étaient pas payées et étaient incapables de démissionner ou de prendre leur retraite, s’engageant ainsi à servir la reine pour sa vie. Camille Parker Bowles elle, n’a jamais eu de dame d’honneur, même quand elle était duchesse de Cornouailles, et bien qu’elle ait eu une assistante elle ne l’avait jamais nommée à ce titre.

« La reine consort fera les choses un peu différemment »

Selon une source proche des Windsor, le personnel du Palais devrait être réduit de moitié « les choses sont sur le point de changer » estime la source qui s’est confiée au Daily Mail. « La reine consort fera les choses un peu différemment – elle a actuellement deux secrétaires privées qui font certaines de ces tâches traditionnelles de toute façon » a indiqué la source royale avant de poursuivre « Elle a beaucoup de bons et décents amis autour d’elle à qui elle peut faire appel, au fur et à mesure que cela est nécessaire, pour la soutenir. Je soupçonne qu’elle va plonger dans son cercle d’amis proches, peut-être géographiquement. »

Par ailleurs, Camille Parker Bowles est également une écrivaine prolifique selon la source, et écrit plus de 2 000 lettres chaque année, ce pourquoi elle serait susceptible d’embaucher un peu plus de personnel afin de parer à l’augmentation inévitable de la correspondance maintenant qu’elle est la reine consort.

À propos de l’auteur

Gioia

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/royautes/camilla-parker-bowles-cette-tradition-qui-tenait-a-coeur-a-elizabeth-ii-qu-elle-a-decide-de-supprimer-1655968