la Sonamines prévoit de doubler le nombre d’enfants scolarisés en 2022

0 17

En 2021, la campagne «Zéro enfant dans la mine» a permis de scolariser 153 enfants à l’école publique de Kambélé, localité minière du département de la Kadey dans la région de l’Est. Cette année, la Société nationale des mines (Sonamines), à l’initiative de cette opération, prévoit de doubler ce nombre en scolarisant 300. L’organisme mandaté pour gérer les intérêts de l’Etat dans le secteur minier a également décidé d’étendre cette campagne cette année à quelques écoles publiques de Bétaré-Oya et de Colomine, deux localités du département du Lom-et-Djérem.
Le 28 septembre, son directeur général, Serge Hervé Boyogueno, et son président du conseil d’administration, Blaise Moussa, ont remis des dons en matériels aux établissements scolaires ciblés à Bétaré-Oya. Ils avaient procédé au même exercice à Kambélé et à Colomine en début de la semaine en cours.
Dans le but d’aider leurs familles pour lesquelles ils représentent une main d’œuvre fondamentale, de nombreux enfants travaillent dans les mines et sont ainsi privés du droit à l’éducation. La Sonamines a recensé plus de 800 enfants dans les sites miniers en 2021.
«Le travail des enfants dans la mine interfère avec leur scolarité en les privant de la possibilité d’aller à l’école ou d’avoir une scolarité normale. Ils sont bien souvent obligés de quitter l’école prématurément, ou d’essayer de combiner la fréquentation scolaire avec un travail excessivement long, de connaître l’échec, le retard scolaire, voire l’analphabétisme », déplore l’entreprise. Celle-ci affirme que cette activité est « l’une des pires formes » de travail des enfants et qu’elle nuit à leur santé, à leur sécurité, ainsi qu’à leur développement physique, intellectuel et cognitif.
C’est pour lutter contre ce phénomène qu’a été lancée la campagne « Zéro enfant dans la mine », implémentée depuis l’année dernière à Kambélé. Cette opération vise à mettre fin au travail des enfants dans les sites d’exploitation minière, à travers un ensemble de mesures d’accompagnement à la scolarisation et à l’alphabétisation (inscription des enfants à l’école, dons en manuels et fournitures scolaires, dotations des écoles en « paquet minimum », subvention partielle des indemnités de certains maîtres des parents…).
P.N.N
Lire aussi:
Exploitation minière : la Sonamines lance une campagne de sensibilisation contre le travail des enfants

Cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/societe/2909-9431-zero-enfant-dans-la-mine-la-sonamines-prevoit-de-doubler-le-nombre-d-enfants-scolarises-en-2022