VOICI LES ACTIVITÉES SPORTIVES A PRATIQUER PENDANT LE DERNIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE

1 24

VOICI LES ACTIVITÉES SPORTIVES A PRATIQUER PENDANT LE DERNIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE 

 

Il est toujours possible de pratiquer une activité physique, au dernier trimestre,. Celle-ci doit être discutée et réévaluée à chaque visite chez votre médecin mais à chaque étape de la grossesse, il existe des exercices adaptés.

Au dernier trimestre, vous aurez des difficultés à vous mouvoir… Privilégiez des exercices plus courts, basés sur la respiration et la relaxation. La respiration naturelle dans une posture correcte (en ayant le dos ni cambré, ni voûté), permet de solliciter naturellement les abdominaux et d’éviter le mal de dos pendant le dernier trimestre de la grossesse

Quelles activités pratiquer entre 6 et 9 mois de grossesse ?

Les exercices pouvant être poursuivis sans risque jusqu’au 9ème mois sont : la marche, la natation et le vélo si l’on n’est pas gêné par son ventre !

– La natation est le sport qui peut être pratiquer jusqu’au bout de la grossesse. En plus de ses vertus relaxantes, vous allez améliorer votre respiration ce qui est très bénéfique pour préparer l’accouchement.

– Le yoga est également conseillé pendant la grossesse. Sous sa forme prénatale, il peut constituer une bonne préparation à l’accouchement. Le principe de cette activité est de mélanger détente du corps et de l’esprit afin d’évacuer tout le stress. Pendant votre séance, vous serez encadré par un kiné ou une sage-femme qui vous fera réaliser un enchainement d’exercices et de postures. Cette activité permet aussi de bien travailler son souffle, indispensable pour l’accouchement.

VOICI LES ACTIVITÉES SPORTIVES A PRATIQUER PENDANT LE DERNIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE 0 000000000souffle

– La marche, à votre rythme, est une bonne alternative lorsque les autres activités sportives deviennent incompatibles…

Pourquoi continuer à faire du sport pendant la grossesse ?

La grossesse modifie l’organisme de la femme d’une manière bénéfique à l’activité physique : sa capacité respiratoire et son débit cardiaque augmentent, sa tension artérielle baisse et les organes bénéficient d’une meilleure circulation sanguine. Ces signes ressemblent à ceux obtenus par un entraînement physique régulier.

Pendant la grossesse, l’activité physique permet notamment de lutter contre la prise de poids, les insomnies, la constipation, les fuites urinaires et les maux de dos. Mais il faut cependant éviter les exercices traumatisants ou à risque de chute.

Yolande Jakin

VOICI POURQUOI FAIRE DE L’EXERCICE EST BON POUR VOS BACTÉRIES INTESTINALES

Cet article est apparu en premier  sur : https://www.afriquefemme.com