VOICI LES 3 CAUSES LES PLUS FRÉQUENTES DE LA RUPTURE AMOUREUSE

1 161

VOICI LES 3 CAUSES LES PLUS FRÉQUENTES DE LA RUPTURE AMOUREUSE

 

Les histoires de cœur ne se passent pas toujours comme on le souhaiterait. Jalousie, égoïsme, accumulation de problèmes ou encore relations familiales, plusieurs raisons peuvent pousser les couples à se séparer.

Annoncer la fin d’une romance à son ou sa partenaire est toujours difficile. Rencontrer son âme sœur peut s’avérer magique au début d’une relation amoureuse, mais cette dernière peut virer au cauchemar lorsque le mot «séparation» est prononcé. Qu’il s’agisse d’infidélité, d’accumulation de disputes ou de jalousie excessive, les raisons de la séparation sont nombreuses.

Dans ce contexte, une étude a été menée par le site «faireparterie» en milieu d’année 2022 pour déterminer les premières causes de ruptures chez les Français.

À travers un questionnaire à destination des volontaires, couples mariés, fiancés ou en relation stable, les intéressés devaient répondre à des questions au sujet de leur rencontre, leur relation amoureuse et les motifs qui les pousseraient à claquer la porte à leur histoire de romance.

LA MAUVAISE HYGIÈNE SYNONYME D’ADIEU

En première position figure la mauvaise hygiène. En effet, 81 % des sondés ont évoqué l’importance de ce point pour poursuivre leur relation avec leur partenaire. Ce motif pourrait également être lié aux deux dernières années vécues par les Français. Entre le Covid-19, le confinement et le télétravail, les couples ont passé plus de temps ensemble sous le même toit.

Selon un sondage IFOP, 4% des personnes interrogées durant le premier confinement envisageaient une séparation pour l’après. Ceci peut également résulter du partage inégal des tâches domestiques durant cette période où les femmes s’étaient retrouvées à faire le ménage derrière leur compagnon dans une grande majorité des cas.

Derrière l’hygiène, 75 % des personnes interrogées estiment que les remarques désobligeantes sont un motif valable de rupture.

DEUX JOUEUSES MALIENNES EN VIENNENT AUX MAINS DEVANT LES CAMÉRAS

Cet article est apparu en premier  sur : https://www.afriquefemme.com